Saint DENIS

Évêque

Issu de la communauté chrétienne de Lyon, Saint Denis fut envoyé à Paris pour y fonder l’Église au IIIe siècle. Il en devint le premier évêque.

En l’an 257, il fut décapité à Montmartre avec ses compagnons après avoir été repéré par un gouverneur romain. Il se serait alors relevé, marchant pendant six kilomètres avec sa tête dans les bras, et aurait donné cette dernière à une croyante avant de s’écrouler. C’est en ce lieux que la basilique de Saint-Denis fut construite pour rendre hommage à l’évêque.

Son martyr est évoqué plusieurs fois à Notre-Dame de Paris :

– (1) au portail de la Vierge, à gauche de la façade, Saint Denis, entouré de deux anges, est reconnaissable à la tête qu’il porte entre ses mains ; à ses pieds, un homme tenant une hache, tandis qu’un panneau présente le forfait du bourreau ;

– (2) au portail sud, dédié à saint Étienne, diacre qui fut le premier des martyrs chrétiens, Saint Denis est à nouveau représenté : ici, il tient sa calotte crânienne et non la tête ; à ses côtés, ses deux compagnons martyrs : le prêtre Éleuthère et le diacre Rustique ;

– (3) dans la Rose Sud, un médaillon le représente tenant sa tête sur ses genoux ;

– son martyr figure également sur un panneau de bois des stalles du chœur ;

– (4) une statue de Nicolas Coustou, dans le transept nord, le représente ;

– dans les grandes verrières du chœur, il est représenté au milieu des évêques de Paris ;

– le Cardinal Lustiger a voulu qu’ils soient représentés de manière contemporaine, au-dessus de l’ambon du sanctuaire, par l’artiste Jean Touret.

allumer une bougie à notre-dame