Notre-Dame : vers la réouverture !

A moins de 6 mois de la réouverture, le diocèse a détaillé le projet de réaménagement intérieur de la cathédrale, pendant une conférence de presse qui s’est tenue le 25 juin.

Avancement du projet de réaménagement intérieur

Ce projet qui réunit créateurs et entreprises de l’Atelier de Notre-Dame, avance comme prévu. La fabrication du mobilier liturgique, des chaises, et de la châsse-reliquaire de la Sainte Couronne d’épines, conçus respectivement par Guillaume Bardet, Ionna Vautrin, et Sylvain Dubuisson, suit le calendrier établi. Les autres chantiers suivis par le diocèse (lumière, son, réaménagement du trésor, agencements intérieurs) avancent eux aussi conformément au planning prévu. En complément, Guillaume Bardet a été chargé de concevoir des vases et objets liturgiques qui seront utilisés dès la réouverture, incluant entre autres ciboires, calice, patène, ostensoir, encensoir, bassin, aiguière, burettes et plateau. En plus des 1500 chaises prévues, des bancs, agenouilloirs et prie-Dieu, dessinés par Ionna Vautrin, seront également fabriqués. Le designer Vincent Dupont-Rougier a été chargé de concevoir les supports à veilleuses de dévotion et dispositifs de mise à distance. Le diocèse a choisi Jean-Charles de Castelbajac pour créer les ornements liturgiques pour la réouverture.

 

Quelques grandes étapes

L’événementiel de réouverture sera détaillé à l’automne 2024. L’installation du mobilier liturgique est prévue en novembre ainsi que le retour à Notre-Dame de la statue de Notre Dame de Paris, épargnée par l’incendie.

 

Accueil des publics

15 millions de visiteurs annuels sont attendus, présentant un réel défi d’accueil des pèlerins et visiteurs. Un dispositif numérique pour la réservation de créneaux horaires d’accès gratuit à la cathédrale sera mis en place dès la réouverture, même si l’entrée restera possible sans réservation. Pendant les six premiers mois, jusqu’à la Pentecôte 2025, l’accès sera réservé aux visiteurs individuels et aux fidèles, les groupes ne pouvant entrer qu’après cette période. De nouveaux dispositifs de médiation seront développés avec une attention particulière à l’accessibilité, comprenant un nouveau dispositif de signalétique, une application mobile « compagnon de visite », des éditions, guides et catalogues, ainsi que près de 500 bénévoles pour accueillir les visiteurs.

Mise en situation du mobilier liturgique et des assises dans la nef  ©Bardet / Vautrin / Emissive

 

Visualisations 3D des objets liturgiques conçus par Guillaume Bardet  ©Bardet / Emissive

 

Mise en situation des chaises, agenouilloirs et prie-Dieu  ©Vautrin / Bardet / Emissive

 

Visualisation 3D d’un lutrin dans le cadre de la nouvelle signalétique  ©C-Album

Jean-Charles de Castelbajac rejoint l’Atelier de Notre-Dame !

Le Diocèse de Paris a l’honneur d’annoncer la création d’une série de vêtements et d’ornements liturgiques conçus par Jean-Charles de Castelbajac pour la réouverture de la Cathédrale ! 700 vêtements liturgiques ont été imaginés : chapes, mitres, étoles, chasubles et dalmatiques seront produits par des maisons d’art françaises.

« Je suis heureux de le voir aujourd’hui rejoindre l’Atelier de Notre-Dame, qui rassemble les artisans et artistes dont le talent va servir la joie de la réouverture de la cathédrale. » a déclaré Monseigneur Ulrich, archevêque de Paris.

« Après les JMJ de 1997, c’est un honneur et une grande émotion de pouvoir à nouveau mettre mon expérience et mon art au service de l’Église, et de participer au rayonnement de Notre-Dame de Paris pour les cérémonies de réouverture. La lumière et son rayonnement ont guidé mon geste créatif, j’ai pensé à la croix glorieuse de Couturier, à l’éclat de la couleur sur la pierre blonde renaissante de Notre-Dame. » a expliqué Jean-Charles de Castelbajac.