Organ Recital - THE ART OF IMPROVISATION 2/5 "AVENT"
published on 08/10/2009 in 2009

The mardi 15 décembre 2009 à 20h30 par Jean-Pierre LEGUAY, organiste titulaire, avec Alain HUTEAU, percussions et Pierre-Stéphane MEUGÉ, saxophone soprano, alto et ténor.

Mardi 15 décembre 2009 à 20h30

Jean-Pierre LEGUAY, grand orgue
Alain HUTEAU, percussions
Pierre-Stéphane MEUGÉ, saxophone soprano, alto et ténor

 

Ce concert fut enregistré par France Musique pour une diffusion ultérieure dans l’émission Organo Pleno de Benjamin François le mardi 16 février 2010 à 22h30.

 

L’orgue, par la richesse de ses sonorités, qui fait de lui un véritable orchestre, est l’instrument qui convient le mieux à l’art de l’improvisation, art de l’éphémère par excellence, donnant naissance à des constructions musicales majestueuses autant que fugitives, dans lesquelles l’artiste saisit et transcende l’émotion d’un moment, donne forme à un thème, dialogue avec d’autres musiciens ou commente un texte spirituel.

Au cours de cette saison de concerts 2009-2010, cinq concerts nous présenterons diverses facettes de cet art de l’improvisation, dont les titulaires du Grand Orgue de Notre-Dame de Paris sont des maîtres. Deux organistes-improvisateurs renommés et un jeune organiste-improvisateur se joindront à eux pour illustrer les temps de l’année liturgique dans une démarche des plus originale.

 

 

Jean-Pierre LEGUAY, organiste titulaire à Notre-Dame de Paris, Alain HUTEAU et Pierre-Stéphane MEUGÉ donnèrent ce second récital où les timbres du grand orgue de Notre-Dame se mêlèrent aux percussions et aux cuivres.

 

Program

Ce programme entrecroise des œuvres écrites et des improvisations collectives. Le choix des pièces écrites répond ici à plusieurs objectifs : établir un lien avec le temps liturgique de l’Avent, Noël est maintenant tout proche ; élargir le champ musical en faisant interagir la musique écrite, donc avec un texte fixé, et la musique improvisée qui se conçoit et se réalise dans le moment présent ; être la source d’improvisations collectives.
Chaque improvisation dérivée est faite à partir de l’œuvre qui la précède immédiatement. Il ne s’agit pas alors d’imiter un modèle, mais de s’en inspirer, d’extrapoler. Chacune d’elles associe, différemment de l’une à l’autre, deux des trois musiciens.
Tous les trois s’unissent dans la dernière partie du programme, pour un parcours improvisé, librement itinérant
.
Jean - Pierre Leguay

Jean - Sébastien BACH (1685-1750)
Chorale Nun Komm, der Heiden Heiland BWV 559
pour orgue, à deux claviers et pédale (extrait des Chorals de Leipzig)
Chorale Nun Komm, der Heiden Heiland BWV 661
in Organo pleno, Canto fermo in Pedale (extrait des Chorals de Leipzig)

Improvisation dérivée Saxophone et Orgue

Giacinto SCELSI (1905-1988)
Tre Pezzi (1956) pour Saxophone Soprano
La musique de Giacinto Scelsi est l’une des plus originales du XXème siècle.
Ce poète ami d’Henri Michaux qui définissait le son comme « sphérique » (et non linéaire), se considérait comme un « messager » entre l’inspiration « cosmique » d’en-haut et l’ici-bas, et nous a laissé une œuvre marquée par une profonde spiritualité, aux résonances envoûtantes.
The
Tre Pezzi pour saxophone soprano qui datent de 1956, témoignent d’un art singulier de traiter la monodie, où des méandres mélodiques savamment hésitantes s’articulent subtilement autour de notes harmoniquement polaires.
Pierre-Stéphane Meugé

Improvisation dérivée Saxophone et Percussions

Jean - Pierre LEGUAY
Pièce n° 1 extraite de Madrigal VIII (1986) pour percussions Xylophone seul
Madrigal VIII réunit trois pièces écrites respectivement pour : xylophone seul, petit ensemble de bois, peaux, cymbale et tam-tam ; cinq timbales.
Les deux premières ont en commun la limpidité d’un clair chant d’allégresse, la saltation des bonds et rebonds, la volubilité capricante, la franche promptitude des attaques dans la force comme dans l’infinie douceur
.
Jean - Pierre Leguay

Improvisation dérivée : Percussions et Orgue

Improvisation libre : Percussions, Saxophone Orgue

 

Jean - Pierre LEGUAY

Since 1985, Jean-Pierre Leguay is organist of the great organ of Notre-Dame de Paris with Olivier Latry And Philippe Lefebvre.

Jean-Pierre LEGUAY studied in particular with André Marchal, Gaston LITAIZE, then at the Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, with Simone PLE-CAUSSADE (writing), Rolande FALCINELLI (organ) and Olivier MESSIAEN (composition).

1st Prize for organ and improvisation by unanimity and composition at the CNSM of Paris, 1st Prize for improvisation on the organ of the international Competition of Lyon, 2nd Prize for improvisation on the piano of the same competition, winner of the International Improvisation competition in The organ of Haarlem, graduate of the Gregorian Institute of Paris, Grand Prix of organ with very good mention of the Union of the French Federation of Sacred Music; 1st Prize of the international Composition competition of the Summer Academy of Nice, Special prize of the international Composition competition of Erding (Germany). He was also a laureate of the Institut de France (Academy of Fine Arts): Composition Prize P. L. Weiller.

After having held the position of organist holding the great organ of the Church of Notre-Dame-des-Champs in Paris from 1961 to 1984, he was appointed organist of the great organs of the Cathedral of Notre-Dame de Paris in 1985.

From 1968 to 1989, he teaches organ, improvisation and the history of music at the National Conservatory of Limoges region. From 1989 to 2003, he held the position of organ teacher and individual and collective improvisation at the National Conservatory of Dijon region.

Internationally recognized, Jean-Pierre LEGUAY pursues a career as an organist-concertist, composer and improviser-on organ, piano and group-both in France and abroad (Europe, USA, Canada, Asia). He is frequently invited by French and foreign radios, academies, universities and conservatories.

Jean-Pierre LEGUAY has written, to date, more than sixty works for various instrumental and vocal formations. He has received numerous commissions from the Ministry of Culture, Radio-France, the Conservatoire National Supérieur de musique de Paris, the International competition of Chartres, sacred music at Notre-Dame de Paris, the Scottish Arts Council of Edinburg, the Festival de León (Spain), De la Massana Festival (Andorra)... His works are published mainly in Billaudot, Jobert, H. Lemoine, Symmetry and Universal (Wien).

He has recorded several CDs devoted to the 17th to 21st century repertoire (Bach, Brahms, Mozart, Liszt, Viere, Franck,...) as well as his own compositions and improvisations (editions Euromuses, Festivo, Gallo, Hortus, Lade, 3d Classics, Triton...). In addition, he has largely participated, as an improviser, in the music of the film "The Mysteries of the Cathedrals" directed by Jean-François Delassus, for the TV channel ARTE and Editions Montparnasse. His last CD with his "Missa Deo Gratias" and his "sonatas II and III" for organ was rewarded in October 2008 by a "clash" of the magazine "The World of Music".

To consult Jean-Pierre LEGUAY's discography at Notre-Dame de Paris, Click here.

 

Alain Huteau

Titulaire de deux 1ers Prix d’instruments (percussion et saxophone), d’une 1ère Médaille de formation musicale, des Certificats d’analyse musicale, harmonie et contrepoint au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, du Certificat d’Aptitude de professeur, Diplômé du Berklee College of Music de Boston vibraphone, orchestration), Alain Huteau mène une triple carrière de soliste, de compositeur et de pédagogue.

Dès la fin de ses études, il devient l’un des principaux percussionnistes du « show business » : à ce titre, il effectue un très grand nombre d’enregistrements de disques, d’émissions de télévision et accompagne des artistes français et internationaux comme Mikis Théodorakis, Charles Trenet, Léo Ferré, William Scheller, Dee Dee Bridgewater,… lors de concerts en France et dans le Monde.

Dès 1978, c’est la rencontre avec des artistes Argentins et la découverte de la musique Argentine qui vont l’amener à jouer avec Mercédès Sosa, Jaïro, Suzana Lago, les compositeurs José Luis Castinera de Dios, Astor Piazzolla, Gustavo Beytelman, Octavio Lopez, Oscar Strasnoy, José Luis Campana, le groupe Anacrusa, le bandonéoniste Juan José Mosalini….

Après avoir côtoyé le monde de l’orchestre classique pendant plusieurs années (Opéra de Paris), il oriente définitivement ses activités vers la création.
Soliste international, membre de l’ensemble de musique contemporaine 2 E2M, il participe à de nombreux festivals : Prague, Bucarest, Londres Berlin, Lisbonne, Barcelone, Taïpei, Caracas, Helsinki, Rome, Paris – Radio France, Strasbourg -Musica, San Remo, Buenos Aires, Belgrade, Tokyo, Madrid…

Il a créé un concept de concerts « Evolutive Percussion » avec Eric Daubresse (IRCAM) en utilisant exclusivement des instruments de percussion électroniques avec dispositif d’informatique musicale, ayant donné lieu à de nombreuses créations.

Pédagogue, Alain Huteau anime de nombreuses Master-Class en France et dans le Monde ; il enseigne la percussion au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise (Paris-Ile-de-France). Passionné de musiques ethniques et extra-européennes, il mène des recherches sur les instruments de percussion à lames et crée la Compagnie « L’Âme des Lames » (conférence audio-visuelle « Les Lamellophones », spectacles « jeune public », concerts).

Dans le domaine de la composition, échappant au phénomène de mode ou de tendances musicales, Alain Huteau se définit comme un « musicien écrivant de la musique ». Nourri de ses nombreuses expériences, au travers de ses différentes œuvres, il pratique la mixité des musiques et des cultures, favorisant et militant pour la connaissance de « l’autre », la rencontre, l’échange, autant de sources d’épanouissement et de paix entre les peuples.

 

PIERRE-STÉPHANE MEUGÉ

Pierre-Stéphane Meugé est né à Bordeaux en 1964. Après avoir commencé le piano à l’âge de 5 ans, il entreprend des études complètes (analyse, acoustique, contrebasse, alto, saxophone, harmonie, contrepoint, direction d’orchestre) au Conservatoire National de Région de Strasbourg, établissement où il devient professeur à 20 ans et y dirige l’Orchestre d’Harmonie. Il quittera ce poste après quelques années pour mener une carrière de concertiste qui le mènera du Japon à la Russie en passant par l’Indonésie et l’Asie centrale, restant toutefois concentrée en Europe, découvrant ainsi d’autres musiques et d’autres pratiques.

Au début des années 90, il est l’un des premiers solistes français à se produire dans les nouveaux festivals de musique contemporaine des pays neufs de l’Est ; Odessa (Ukraine), Kazan (Tatarstan), Tashkent (Ouzbekistan), Bishkek (Kirghizstan), Oulan-Bator (Mongolie) …
Il suit dès 1985 les Séminaires de Phénoménologie musicale et de direction d’orchestre avec Sergiù Celibidache ; une rencontre décisive et convaincante avec le Maestro roumain qui restera une figure de référence.

Après un passage à L ’Atelier de Recherche Instrumentale de l’I.R.C.A.M. où il suit les cours de composition d’Emmanuel NUNES, il se voit confié en 1988 la première chaire de saxophone aux Ferienkurse (cours d’été) für Neue Musik de Darmsdadt ; il y côtoiera durant huit années de nombreux compositeurs de tous horizons aux langages divers, parmi lesquels de grandes figures comme John Cage ou Morton Feldman.

Une autre rencontre marquante sera celle de Giacinto Scelsi à Rome. En 1991, il fonde à Paris l’ensemble modulable XASAX, pionnier du renouveau du quatuor de saxophones, puis en 1994 le Newt Hinton Ensemble, collectif hétéroclite international qu’il dirige alors régulièrement. Il dirige également d’autres ensembles de musique contemporaine ainsi que divers orchestres d’instruments à vent, notament au Japon dans ses propres orchestrations de Schönberg et Bartok.

Soliste au Klangforum de Vienne de 1995 à 1998, il est desormais le saxophoniste attitré des ensembles Contrechamps à Genève et 2E2M à Paris où il se produit aussi au sein de l’ensemble Aleph et avec le groupe Dedalus.

Explorant volontiers le domaine du théâtre musical, il travaille également dans le champ libre de l’improvisation et de la musique vivante, collaborant avec danseurs, acteurs, pantomimes et cinéastes.
Depuis 1999, Pierre-Stéphane Meugé enseigne le Saxophone et la Musique de Chambre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (Suisse) où il encadre également les Ateliers de Musique Contemporaine.

 

Série de concerts « L’Art de l’improvisation »

1/5 : mardi 10 NOVEMBRE 2009 à 20h30
« APOCALYPSE »

Lecture d’extraits de l’Apocalypse de Saint Jean – Improvisations au Grand Orgue
Philippe LEFEBVRE, grand orgue
Laurent SOFFIATI, récitant

2/5 : mardi 15 décembre 2009 à 20h30
« AVENT »

Œuvres de BACH, SCELSI, LEGUAY et improvisations
Jean - Pierre LEGUAY, grand orgue
Alain HUTEAU, percussions
Pierre-Stéphane MEUGÉ, saxophone soprano, alto et ténor

3/5 : mardi 23 mars 2010 à 20h30
« LE CHEMIN DE CROIX »

Lecture du Chemin de Croix de Paul Claudel – Improvisations au Grand Orgue
Thierry ESCAICH, grand orgue
Alain CARRÉ, récitant

4/5 : mardi 13 avril à 20h30
« PÂQUES »

Œuvres de DUPRÉ, TOURNEMIRE, MESSIAEN et improvisations
Grand Orgue, Loïc MALLIÉ

5/5 : mardi 25 mai 2010 à 20h30
« PENTECÔTE »

Œuvres de G. LITAIZE, M. DURUFLÉ et improvisations à deux orgues
Grand Orgue : Olivier LATRY – Orgue de chœur : Paul GOUSSOT

Light a candle at Notre-Dame