Messe en mémoire de Paul Claudel
publié le 21/02/2013 dans 2013

The vendredi 22 février 2013 à 18h15

Vendredi 22 février 2013 à 18h15

A l’occasion du 58e anniversaire de la mort de Paul Claudel, le Père Patrice SICARD, chanoine, présidera une messe à son intention le vendredi 22 février à 18h15.

Paul Claudel (1868 – 1955)

Tel était le malheureux enfant qui, le 25 décembre 1886, se rendit à Notre-Dame de Paris pour y suivre les offices de Noël. Je commençais alors à écrire et il me semblait que dans les cérémonies catholiques, considérées avec un dilettantisme supérieur, je trouverais un excitant approprié et la matière de quelques exercices décadents. C’est dans ces dispositions que, coudoyé et bousculé par la foule, j’assistai, avec un plaisir médiocre, à la grand-messe. Puis, n’ayant rien de mieux à faire, je revins aux vêpres. Les enfants de la maîtrise en robe blanche et les élèves du Petit Séminaire de Saint-Nicolas-du-Chardonnet qui les assistaient, étaient en train de chanter ce que je sus plus tard être le Magnificat. J’étais moi-même debout dans la foule, près du second pilier à l’entrée du chœur à droite du côté de la sacristie. Et c’est alors que se produisit l’événement qui domine toute ma vie. En un instant mon cœur fut touché et JE CRUS. Je crus, d’une telle force d’adhésion, d’un tel soulèvement de tout mon être, d’une conviction si puissante, d’une telle certitude ne laissant place à aucune espèce de doute, que, depuis, tous les livres, tous les raisonnements, tous les hasards d’une vie agitée, n’ont pu ébranler ma foi, ni, à vrai dire, la toucher. J’avais eu tout à coup le sentiment déchirant de l’innocence, de l’éternelle enfance de Dieu, une révélation ineffable.

 

My conversion, Gallimard

 

 

The Virgin at noon

Prière de Paul CLAUDEL

It's noon. I see the Church open. We have to get in.
Mother of Jesus Christ, I do not come to pray.

I have nothing to offer and nothing to ask.
I only come, mother, to look at you.

Watching you, crying with happiness, knowing that
That I am your son and that you are here.

Rien que pour un moment pendant que tout s’arrête. Midi !
Etre avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes.

Say nothing, but only sing
Parce qu’on a le coeur trop plein,
Like the Robin who follows his idea
In these species of sudden verses.

Because you are beautiful, because you are Immaculate,
The woman in the grace finally returned,

The creature in his first honor
And in its final blossoming,
As she came out of God in the morning
From its original splendor.

Intact ineffably because you are
the mother of Jesus Christ,
Who is the truth between your arms, and the only hope
And the only fruit.

Because you're the woman,
L’Eden de l’ancienne tendresse oubliée,
Dont le regard trouve le coeur tout à coup et fait jaillir
The tears accumulated,

Because it's noon,
Because we are on today's day,
Because you're here forever,
Just because you're Mary,
Just because you exist,

Mother of Jesus Christ, be thankful!

Light a candle at Notre-Dame