Ave Maris Stella

Hymne séculaire – multiséculaire même – dont on ne connait pas précisément l’auteur (Venance Fortunat au VIème siècle ou Paul Diacre au VIIIème), mais il est vénérable par l’usage liturgique qui en est fait pour les vêpres de la Sainte-Vierge.

Hymne séculaire – multiséculaire même – dont on ne connait pas précisément l’auteur (Venance Fortunat au VIème siècle ou Paul Diacre au VIIIème), mais il est vénérable par l’usage liturgique qui en est fait pour les vêpres de la Sainte-Vierge.

Sept strophes de 24 petites syllabes légères mêlant les invocations litaniques avec les supplications familières.

Vous pouvez écouter l’Ave Maris Stella chanté dans le chœur de Notre-Dame :

 

 

 

Ave, maris stella,
Dei Mater alma.
Atque semper Virgo,
felix caeli porta.

Sumens illud Ave
Gabrielis ore,
Funda nos in pace,
mutans Hevae nomen.

Solve vincla reis,
profer lumen caecis,
Mala nostra pelle,
bona cuncta posce.

Monstra te esse matrem :
Sumat per te preces,
qui pro nobis natus
tulit esse tuus.

Virgo singularis,
inter omnes mitis,
nos culpis solutos
mites fac et castos.

Vitam presta puram,
iter para tutum,
ut videntes Jesum,
semper collaetemur

Sit laus Deo Patri,
summo Christo decus,
Spiritui Sancto,
tribus honor unus.
Amen.

Salut, étoile de la mer,
Mère nourricière de Dieu.
Et toujours Vierge,
heureuse porte du ciel.

Recevant cet Ave
de la bouche de Gabriel,
affermissez-nous dans la paix,
par ce changement du nom d’Eve.

Rompez les liens des pécheurs,
rendez la lumière aux aveugles,
Eloignez de nous les maux,
obtenez-nous tous les biens.

Montrez-vous notre Mère :
qu’il accueille par vous nos prières
Celui qui, pour nous
voulu être votre fils.

Vierge sans égale,
douce entre toutes,
délivrés de nos fautes,
rendez-nous doux et chastes.

Accordez-nous une vie innocente,
rendez nos voies sûres
afin que voyant Jésus,
nous goûtions avec vous les joies éternelles.

Louange à Dieu le Père
gloire au Christ Roi,
et à l’Esprit-Saint :
honneur égal aux Trois.
Amen !

allumer une bougie à notre-dame