Messe Rue, pour les personnes vivant de la rue et dans la rue

dimanche 9 mai 2010 à 18h30

Cette messe fut célébrée par Monseigneur Jean-Yves NAHMIAS, évêque auxiliaire de Paris, avec et pour les personnes vivant de la rue et dans la rue ainsi que des membres de nombreuses associations caritatives qui œuvrent au quotidien pour ces personnes. Cette célébration clôtura le 10ème Festival de la Rue qui se tiendra sur le parvis de la cathédrale les 7, 8 et 9 mai 2010.

 

 

 

 

Depuis quelques années l’habitude s’est prise d’un rendez-vous à la cathédrale pour les gens de la rue. C’est une bonne manière pour l’Église de manifester plus particulièrement leur place au sein de la communauté chrétienne.
Souvent, les paroisses savent la leur reconnaître, encore que des progrès soient sans doute possibles ; il a semblé utile cependant que l’évêque puisse célébrer la Messe dominicale, non pas seulement pour eux mais avec eux spécialement. Il n’y a pas une "Église de la rue" à part d’une autre "Église", "c’est la rue qui est dans l’Église", selon l’intuition du P. Patrick Giros.

† André cardinal VINGT-TROIS
Archevêque de Paris

 

10ème Festival de la Rue :
RENCONTRE ARTISTIQUE CONTRE L’EXCLUSION

Les vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 mai 2010, sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, l’association Aux captifs la libération dresse le chapiteau du 10e Festival de la Rue en partenariat avec d’autres acteurs de la lutte contre l’exclusion. Evénement artistique, culturel et solidaire, il permet aux personnes exclues de la rue de se présenter d’une autre manière au grand public à travers leurs œuvres.

Redonner visage, corps, présence et place à ceux que la société appelle « les exclus », révéler leurs richesses et leurs talents, donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et porter cette parole auprès du public pour qu’elle soit entendue, telles sont ainsi les ambitions de ce festival.

Une exposition ouverte à tous :
- Une exposition de photos, objets et œuvres picturales réalisés par des personnes vivant dans la rue, accompagnés par les associations : Aux captifs la libération, le Secours Catholique, le Samu Social, le Collectif Les Morts de la Rue, Cœur de Cinq, La Mie de Pain, Les Compagnons de la Nuit.
- L’exposition Non Assistance à ?... réalisée par la photographe Diane Grimonet qui montre la souffrance de ceux qui n’ont pas de voix. L’objectif est de témoigner, partager, interpeller et faire agir.

Trois temps forts pour rythmer cet événement :
- Vendredi 7 mai 18h30, inauguration du Festival : vernissage privé en présence d’Alain Régnier, invité d’honneur, Préfet délégué à la coordination de l’hébergement et de l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées ; puis one man show de Paolo Doss, Des espoirs au singulier.
- Samedi 8 mai après-midi tables rondes ouvertes au public constituées d’acteurs sociaux, de personnes de la rue et de personnalités extérieures sur 2 thèmes : « L’exclusion, l’Europe et moi » et « La gratuité : un outil social ? ».
- Dimanche 9 mai après-midi spectacles sur scène en continu avec concert de musiques du monde, danses, théâtre et lecture de compositions écrites par des personnes de la rue.

 

"Aux captifs la libération"

Créée en 1981 par le père Patrick Giros, l’association « Aux captifs la libération » a pour mission d’aller à la rencontre des personnes de la rue (SDF et personnes prostituées) et de leur proposer un accompagnement social réalisé par des professionnels.

L’association est organisée en quatre antennes couvrant respectivement le secteur de Paris Centre (1, 2, 3 et 4ème arrondissements) et les 10ème, 12ème et 16ème arrondissements, et regroupent plus de 50 salariés et de 160 bénévoles.

L’association se reconnaît aussi une mission de médiation sociale et ecclésiale pour mieux faire connaître la réalité de l’exclusion aujourd’hui à Paris et contribuer à changer le regard sur les personnes qui en sont victimes. Elle rencontre et accompagne plus de 7000 personnes par an.

S’appuyant sur une vision globale de la personne, Aux captifs, la libération prend en considération les aspirations spirituelles des personnes de la rue. Elle invite celles qui se reconnaissent chrétiennes à prendre toute leur place dans l’Eglise ; réciproquement, elle interpelle les communautés chrétiennes sur la manière dont elles accueillent ou n’accueillent pas les personnes de la rue qui vivent sur leur territoire.

 

 

Associations caritatives
œuvrant au quotidien pour les gens de la rue sur Paris

Abbesse Fraternité
Antigel
Armée du Salut
ATD Quart Monde
Aux Captifs La Libération
Café Saint Ambroise
Centre Corot
Centre d’Action Sociale Protestant
Cité du Secours Catholique
Collectif les Morts de la Rue
Compagnons de la Nuit
Congrégation Armée du Salut
Emmaüs
Equipes Saint Vincent
Fondation Scelles
Frères Missionnaires de la Charité
La Péniche du Coeur
Le Coeur des Halles
Les Oeuvres de la Mie de Pain
Les Petits Frères des Pauvres
Marthe, Marie, Lazare et les autres (Collectif d’Aide aux Personnes Etrangères)
Médecins Du Monde
Montparnasse Rencontres
Mouvement du Nid
Oeuvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte
Ordre Souverain de Malte
Samu Social de Paris
Secours Catholique - Délégation de Paris
Soeurs Missionnaires de la Charité
Solidarité Chrétienne des Batignolles
Solidarités Nouvelles pour le Logement Union
Soupe de la Trinité
Soupe Saint Eustache

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits