Concert "Noël dans l’Allemagne baroque"

Mardi 1er décembre 2009 à 20h30

Maîtrise Notre-Dame de Paris :
Chœur d’adultes,
Jeune Ensemble,
Chœur d’enfants

Les Sacqueboutiers de Toulouse

Direction : Lionel SOW

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMME MICHAEL PRAETORIUS (1571-1621)

- Choral Nun komm der Heiden Heiland
- Motet Nun komm der Heiden Heiland, Cum Symphonia & Ritornello à 12
- Rorate Caeli desuper à 5
- Choral Wachet auf ruft uns die Stimme
- Motet Wachet auf ruft uns die Stimme à 19
- Ingressus Angelus à 5
- Hymnus in Festo Visitationis Mariae
- Magnificat super Chorale melos germanicum à 8
- A Solis ortus/Christum wir sollen loben schon à 5 de Hans Leo HASSLER (1562-1612)
- Quem pastores
- Choral Von Himmel hoch da komm ich her
- Motet Von Himmel hoch da komm ich her à 8
- Confitemini Domini à 16

 

Lionel SOW

JPEG - 20.2 ko

© E. Mangeat

Après une formation de violoniste, tout d’abord au Conservatoire Supérieur de Paris C.N.R. (1er prix en 1996), puis auprès d’Annie JODRY à l’École Nationale de Musique de Fresnes (Prix de virtuosité en 1998), Lionel SOW se tourne vers la direction de chœur.

Il suit une formation musicale au C.N.R. et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, couronnée par de nombreux premiers prix : harmonie, contrepoint, fugue (dans la classe de Thierry ESCAICH), direction de chœur (dans la classe de Patrick MARCO), direction de chant grégorien, écriture XXe siècle et contrepoint Renaissance. Il obtient le Certificat d’Aptitude à la direction d’ensembles vocaux en 2005.

Parallèlement à des études de chant avec Nicole FALLIEN, et de direction d’orchestre avec Jean-Jacques WERNER, il prend la direction de plusieurs ensembles vocaux spécialisés en musique ancienne et baroque.

Avec la Maîtrise des Petits Chanteurs de Saint-Christophe, qu’il dirige depuis 1995, il enregistre en 2000 le Requiem et les Lamentations de Jean GILLES, en 2003 la Matthaüs Passion de H.SCHÜTZ et en 2004 les Geistliche Lieder de J. BRAHMS et A. BRUCKNER.

En janvier 2000, Lionel SOW est le directeur artistique de l’ensemble vocal Les Temperamens, et en septembre 2002, il devient l’assistant de Nicole CORTI à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris où il assure la direction du chœur d’enfants.

Depuis 2004, il dirige régulièrement le Chœur de Radio France pour des concerts a capella ou la préparation de programmes avec orchestre.

En septembre 2006, Lionel SOW prend la direction de l’ensemble de la Maîtrise Notre-Dame de Paris (Chœur d’enfants, Jeune Ensemble et Chœur d’adultes).

 

LES SACQUEBOUTIERS DE TOULOUSE

En 30 ans d’existence, l’ensemble toulousain Les Sacqueboutiers s’est imposé comme l’une des meilleures formations de musique ancienne sur la scène internationale.

Considéré par les spécialistes et par le public comme une référence pour l’interprétation de la musique instrumentale du XVIIe siècle, italienne et allemande en particulier, l’ensemble collectionne les plus hautes récompenses décernées par la critique discographique.

Lorsqu’ils décident de fonder Les Sacqueboutiers en 1976, Jean-Pierre Canihac et Jean-Pierre Mathieu sont parmi les premiers à suivre une démarche qui ressemble alors à une véritable aventure, celle de la redécouverte des instruments anciens.

Rapidement, la qualité de leur travail leur vaut de participer à des enregistrements qui ont fait date dans l’histoire du disque (notamment Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi dirigées par Michel Corboz), et depuis, ils ont collaboré avec les ensembles les plus prestigieux pour interpréter des musiques allant de la Renaissance è Mozart : les Arts Florissants (W. Christie), la Chapelle Royale (P. Herreweghe), A Sei Voci (B. Fabre-Garrus), Elyma (G. Garrido) La Grande Ecurie et la Chambre du Roy (J.C. Malgoire), ou encore l’ensemble Clément Janequin (D. Visse).

Avec ces formations ou bien dans des programmes qui leurs sont propres, Les Sacqueboutiers se sont produits dans tous les plus grands festivals européens et en Amérique du Sud.

L’ossature de l’ensemble repose sur le groupe des cornets et saqueboutes qui ont donné leur nom è la formation. Autour de ce noyau viennent s’adjoindre, en fonction des répertoires abordés, d’autres instruments (violons, violes, bassons, chalemies), et la voix (soliste, quatuor vocal, chœur).

Cette souplesse dans la constitution de la formation est requise par la variété des répertoires fréquentés, notamment lors de l’élaboration de programmes originaux où l’ensemble collabore avec des musicologues spécialistes dans le but de faire entendre des œuvres nouvelles : en effet, l’un des objectifs majeurs des Sacqueboutiers consiste à participer activement à la redécouverte progressive des plus belles pages du patrimoine musical européen.

Les Sacqueboutiers ont été nommés Ensemble de l’Année aux Victoires de la Musique Classique 2008.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits