The Crucifixion of Saint Peter

par Sébastien Bourdon (1643)

 

 

Le May de 1643, Le Crucifiement de Saint Pierre, peint par Sébastien BOURDON (1616-1671), est actuellement accroché dans la chapelle Sainte Geneviève.

 

Le tableau

Le saint est crucifié par plusieurs bourreaux obéissant au gouverneur Agrippa, la tête en bas, ainsi qu’il l’a souhaité lui-même, car il ne se juge pas digne d’être sur la croix comme son Sauveur. À droite, un enfant regarde avec attention et un chien aboie ; à gauche, une femme, vue de dos, tient un enfant dans ses bras, et devant elle un personnage, qui est peut-être Marcel ou Apulée, disciples de Pierre, parle au futur martyr, tandis qu’au ciel un ange tient une couronne de fleurs et un autre une palme.
D’après l’article de Pierre-Marie AUZAS (in La Gazette des Beaux-Arts, 1949)

Dans les Écritures

Il est historiquement prouvé que l’apôtre Pierre prêcha à Rome pendant les dernières années de sa vie où il mourut en martyr. Selon la tradition, il fut crucifié la tête en bas. De son vivant, Saint Pierre avait insisté sur le fait que l’Église n’est pas diminuée mais grandie par les persécutions
(I Pierre 1.6 ; 2.1-4). Il est généralement admis que le lieu du martyre correspond aux jardins de Néron au Vatican. Selon Tacite, c’est là qu’eurent lieu les scènes les plus dures de persécutions.

Le martyre des Saints Apôtres Pierre et Paul a fait pour nous de ce jour un jour sacré a écrit Saint Augustin pour le jour de leur fête. […] Ce qu’ils proclament a retenti par toute la terre et leur parole jusqu’au bout du monde. Ces martyrs ont vu ce qu’ils ont prêché après avoir vécu selon la justice en proclamant la vérité, en mourant pour la vérité.
Saint Augustin

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Calendar
Hours
Visits
Contacts
Newsletter
Make a donation
Credits