Cathédrale d’art et d’histoire

La Conversion de Saint Paul

par Laurent de La Hyre (1637)

 

 

Le May de 1637, La Conversion de Saint Paul, peint par Laurent de LA HYRE (1606-1656), est actuellement accroché dans la chapelle Sainte-Anne.

 

 

Le tableau

Sur la route de Damas où il part persécuter les chrétiens, Saul de Tarse tombe de cheval tandis que dans ciel ouvert apparaît le Christ ressuscité qui lui dit : "Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ?". Un soldat cherche à le relever tandis que le reste de l’escorte, aveuglé, est stupéfié.

Dans les Écritures

Saul était toujours animé d’une rage meurtrière contre les disciples du Seigneur. Il alla trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin de faire prisonniers et de ramener à Jérusalem tous les adeptes de la Voie de Jésus, hommes et femmes, qu’il découvrirait. Comme il était en route et approchait de Damas, une lumière venant du ciel l’enveloppa soudain de sa clarté. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? » Il répondit : « Qui es-tu, Seigneur ? — Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Relève-toi et entre dans la ville : on te dira ce que tu dois faire. » Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne. Saul se releva et, bien qu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. Ils le prirent par la main pour le faire entrer à Damas. Pendant trois jours, il fut privé de la vue et il resta sans manger ni boire.
Actes des Apôtres (chap. 9, versets 1 à 9)

Images
Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits