Cathédrale d’art et d’histoire

La Descente du Saint-Esprit

par Jacques Blanchard (1634)

 

 

Le May de 1634, La Descente du Saint-Esprit, peint par Jacques BLANCHARD (1600-1638), est actuellement accroché dans la chapelle des Fonts Baptismaux de la cathédrale.

 

 

Le tableau

À l’intérieur d’un édifice orné de pilastres à chapiteaux ioniques, les disciples rassemblés manifestent leur surprise à la vue des langues de feu qui se posent sur leurs têtes. Ils sont disposés de dos ou de face, de part et d’autre de la Vierge qui est assise à droite, les mains jointes, sur un siège élevé sur deux degrés.
Germain Brice [1] en a dit : "Cette peinture est fort estimée et approche de la perfection des beaux ouvrages des maîtres du premier rang, quoi que ce Peintre l’eût fait dans un âge où il pouvait espérer d’aller bien plus loin, étant mort âgé seulement de trente-huit ans" et Piganiol de la Force [2] estime que ce tableau est celui "qui a le mieux soutenu la réputation de ce peintre".

D’après l’article de Pierre-Marie AUZAS (in La Gazette des Beaux-Arts, 1949)

Dans les Écritures

La Pentecôte, du grec pentékostê, « cinquantième », est célébrée 50 jours après Pâques. Elle clôture le temps de Pâques en célébrant le don de l’Esprit Saint aux apôtres et la naissance de l’Église.

Au cours de sa dernière rencontre avec les disciples, le Christ avait dit : « vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes des Apôtres, chapitre 1, verset 8).
Les Actes des Apôtres (chapitre 2, versets 1-13) racontent ensuite que les douze disciples et Marie, mère du Christ, étaient tous ensemble réunis lorsqu’un souffle semblable à un coup de vent remplit la maison et que des langues de feu apparurent [3].
Remplis d’une force intérieure nouvelle, dans laquelle ils reconnaissent l’action de l’Esprit de Jésus en eux, les apôtres surmontent leurs peurs et commencent à témoigner avec élan de la bonne nouvelle de la Résurrection. A Jérusalem d’abord, puis de ville en ville et par toute la terre, les premières communautés chrétiennes commencent à s’organiser. La Pentecôte marque la naissance de l’Église, qui rassemble tous les baptisés dans la foi chrétienne.

 

 

 

[1Nouvelle description de la ville de Paris..., 8ème édition, Paris, 1725

[2Description historique de la ville de Paris et de ses environs, 1765

[3dans la Bible, le vent et le feu sont les signes de la présence de Dieu.

Images
Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits