Cathédrale d’art et d’histoire

Les vitraux du Cloître

Au cours de la grande campagne de restauration de la cathédrale entreprise par Lassus et Viollet-le-Duc, la sacristie fut reconstruite entièrement [1] entre 1845 et 1850 dans un style néo-gothique sur le flanc sud du chœur.

Les bâtiments sont disposés autour d’un petit cloître carré dont deux bras donnent accès à la cathédrale. Les arcatures de ce cloître sont garnies de dix-huit verrières qui furent exécutés par Gérente d’après les cartons de Steinheil.

Ces verrières représentent la Légende de Sainte Geneviève , sainte patronne de la Ville de Paris. Sous chaque vitrail, une inscription latine narre la scène.
Au médaillon de la principale baie du cloître, Gérente réalisa, toujours sur les dessins de Steinhel, un vitrail reprenant la scène du Couronnement de la Vierge.

Seules les six dernières scènes de la vie de Sainte Geneviève sont accessibles aux visiteurs dans le couloir du Trésor.

Le diaporama ci-dessous vous présente les dix-huit scènes. Leur commentaire est inspiré de celui que Marcel Aubert en fit [2].

 

 

 

[1Les précédents locaux, élevés par Soufflot en 1758, avaient été énormément endommagés suites aux émeutes du 29 juillet 1830 et surtout du 14 février 1831 où le palais archiépiscopal et la sacristie furent pillés et détruits.

[2In Notre-Dame de Paris, Notice historique et archéologique. Chez Longuet, 1909.

Images
Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits