Messe de l’Œuvre d’Orient

Dimanche 29 mai 2016 à 15h30

La messe annuelle de l’Œuvre d’Orient célébrée par le Cardinal Georges Alencherry, archevêque majeur de l’Eglise syro-malabare qui aura lieu le dimanche 29 mai 2016 à 15h30 en la cathédrale Notre Dame de Paris en présence du Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et ordinaire des orientaux catholiques en France.

 

S.E. le Cardinal Georges Alencherry, Archevêque majeur de l’Eglise syro-malabare (Inde), célébrera cette messe en présence du Cardinal Archevêque de Paris, S.E. Mgr André Vingt-Trois, protecteur de l’Œuvre et Ordinaire des catholiques orientaux en France.
C’est la première fois qu’une messe en rite syro-malabare sera célébrée

À l’issue de la célébration le 5e Prix littéraire de l’Œuvre d’Orient sera remis aux lauréats par le Cardinal André Vingt-Trois. Ce Prix littéraire récompense une ou deux œuvres traitant avec espérance de la situation des Chrétiens en Orient, parmi une sélection d’ouvrages de langue française parus en 2015 et 2016. « Informer et former font partie de notre mission » souligne Mgr Gollnisch.

5ème édition du Prix littéraire de l’Œuvre d’Orient Le prix du regard positif sur l’Orient chrétien

Pour la cinquième année consécutive, l’Œuvre d’Orient va décerner son Prix littéraire, afin de récompenser deux œuvres traitant avec espérance de la situation des Chrétiens en Orient, parmi une sélection d’ouvrages de langue française parus en 2015 et 2016. « Informer et former font partie de notre mission » souligne Mgr Gollnisch.

Les Prix
Le Grand Prix récompense un ouvrage à caractère grand public sur tout sujet relatif aux chrétiens d’Orient, à tout pays, dans un ton positif. Il permet d’encourager l’intérêt des lecteurs contemporains aux problématiques des chrétiens en Orient. Le Prix Spécial récompense un ouvrage pour son caractère scientifique reconnu sur le sujet, la qualité du propos et la clarté de ses explications.
Honorifique, ces prix seront remis par le Cardinal André Vingt-trois le dimanche 29 mai 2016 à l’issue de la messe de l’Œuvre d’Orient à Notre Dame. Ils permettront à leurs auteurs de faire connaître leur livre à un public élargi.

Les titres pré-sélectionnés
- La terre en Palestine / Israël, Une vérité à deux visages, Père P SABATER, Domuni Press, les presses universitaires, Institut Catholique de Toulouse (2015)
- Au coeur du chaos, La résistance d’un chrétien en Orient, Patriarche B RAÏ, entretiens avec I. DILLMANN, Albin Michel (Sortie le 7 avril 2016)
- Taybeh, dernier village chrétien de Palestine, F. VAN GAVER et K. MAADI, Editions du Rocher (2015)
- Entretiens sur l’Orient chrétien, "les deux poumons de l’Église", Frère JM MERIGOUX, op, La thune Marseille (2015)
- La France et les chrétiens des territoires de l’Est de l’Empire Ottoman, O. G. EKINDJIAN, l’Harmatthan, (2015)
- Oubliés de tous, les Assyro chaldéens du Caucase, J. et C. YACOUB, Les éditions du cerf (2015)

Le jury
Composé de 8 personnalités, journalistes et spécialistes de la question des chrétiens d’Orient :
- Mgr Claude BRESSOLETTE, Vicaire général émérite de l’ordinariat pour les catholiques orientaux en France
- Christian CANNUYER, Professeur à la faculté de théologie de l’université catholique de Lille. Président de la Société belge d’études orientales
- Sébastien de COURTOIS, Producteur et animateur de « Chrétiens d’Orient » sur France Culture.
- Geneviève DELRUE, en charge de l’information sur les religions à RFI, productrice de l’émission « Religions du monde »
- Antoine FLEYFEL, Professeur de philosophie et théologie à l’Université catholique de Lille
- Anne Bénédicte HOFFNER, Journaliste, Adjointe au chef du service Religion à La Croix
- Christian LOCHON, Directeur honoraire des Études CHEAM
- Thomas WALLUT, Producteur, journaliste de l’émission « Chrétiens Orientaux, Foi, Espérance et Traditions » de F2.

Le prix de l’Œuvre d’Orient 2012 a été décerné à Mgr G CASMOUSSA pour son ouvrage Jusqu’au Bout (éd. Nouvelle Cité). Une mention spéciale avait été décernée au livre de M ANASTASSIADOU et P. DUMONT Les grecs d’Istanbul et le patriarcat œcuménique au seuil du XXIe siècle (éd. du Cerf).
Le prix de l’Œuvre d’Orient 2013 a été attribué à B HEYBERGER pour son livre Les chrétiens au Proche Orient - Coll. Manuels Payot, éd. Payot. Le Prix spécial du jury été décerné au livre de L. GUIRGUIS, Les coptes d’Égypte - violences communautaires et transformations politiques (2005-2012) - Coll. Terres et gens d’Islam, éd. Karthala.
Le grand prix 2014 a été attribué au camp de Dbayhe de N DUPLAN, V RAULIN, éd. le Passeur.
Le Prix spécial du jury avait été décerné au livre d’A POUJEAU, Des monastères en Partage, Société d’ethnologie.
Le Prix de l’Œuvre d’Orient 2015 a été attribué à Mgr Louis Raphaël SAKO pour son livre « NE NOUS OUBLIEZ PAS ! – Le SOS du patriarche des chrétiens d’Irak » entretiens avec L DESJOYAUX, Bayard.
Le Prix académique du jury a été décerné au livre de F HELLOT- BELLIER, « CHRONIQUES DE MASSACRES ANNONCÉS- les Assyro-Chaldéens d’Iran et du Hakkari face aux ambitions des empires, 1896-1920 », Geuthner.

Les titres pré-sélectionnés (le jury se réunira le mardi 24 mai) :
• La terre en Palestine / Israël, Une vérité à deux visages, Père Patrice SABATER, Domuni Press, les presses universitaires, Institut Catholique de Toulouse (2015).
• Au coeur du chaos, La résistance d’un chrétien en Orient, Patriarche Bechara RAÏ, entretiens avec Isabelle DILLMANN, Albin Michel (2016).
• Taybeh, dernier village chrétien de Palestine, Falk VAN GAVER et Kassam MAADI, Editions du Rocher (2015).
• Entretiens sur l’Orient chrétien, "les deux poumons de l’Église", Frère Jean-Marie MERIGOUX, op, La thune Marseille (2015).
• La France et les chrétiens des territoires de l’Est de l’Empire Ottoman, Ohvanesse. G. EKINDJIAN, l’Harmatthan, (2015).
• Oubliés de tous, les Assyro chaldéens du Caucase, Joseph et Claire YACOUB, Les éditions du cerf (2015).

 

L’Œuvre d’Orient

Créée en 1856 à l’initiative d’un groupe de laïcs profeseurs en Sorbonne autour du Baron Cauchy, célèbre mathématicien, afin de venir en aide aux enfants du Liban, elle est appelée "Œuvre des Ecoles d’Orient". Elle est reconnue Œuvre d’Eglise en 1858 par le Pape Pie IX. Suite au massacre des chrétiens maronites par les Druzes et à la disparition de l’empire ottoman, son action s’élargit rapidement à l’ensemble du Proche-Orient. L’association prend alors le nom d’"Œuvre d’Orient". L’abbé Lavigerie est sera le premier directeur. Elle est régie par la loi de 1901 et placée sous la protection de l’Archevêque de Paris.
Soutenue par plus de 100 000 donateurs attachés à l’Histoire et à la vie des Eglises d’orient, l’Oeuvre apporte son soutien financier aux plus démunis par le biais de ceux qui les aident : évêques, prêtres et surtout communautés religieuses autour de 3 missions : éducation, soins et apostolat social, aides culturelles et cultuelles. L’Œuvre d’Orient intervient dans 21 pays et participe au maintien dans leur pays des chrétiens d’orient.

Pour en savoir plus sur l’Œuvre d’Orient, cliquez ici.

 

 

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits