Concert : Grand orgue & Percussion

Mardi 28 avril 2015 à 20h30

Philippe Brandeis grand orgue
Alain Huteau percussions

Programme

Pierre Cochereau (1924-1984)
Boléro sur un thème de Charles Raquet (transcription de Jean-Marc Cochereau)

Jean Guillou (né en 1930
Colloque n°8 opus 67, pour marimba et orgue

Pierre Cochereau (1924-1984)
Suite de danses pour orgue et percussion

Jean-Pierre Leguay (né en 1939)
Madrigal VIII 2 mouvements pour percussion solo

Thierry Escaich (né en 1965)
Ground II (2007), pour percussion et orgue

Improvisation

 

Philippe Brandeis

Après des études classiques au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris récompensées par les prix d’harmonie, contrepoint, fugue, orgue et improvisation à l’orgue dans les classes de Roger Boutry, Bernard de Crépy, Michel Merlet et Rolande Falcinelli, Philippe Brandeis remporte en 1989 le grand prix d’orgue et d’improvisation du concours européen de Beauvais placé sous l’égide de la fédération nationale des amis de l’orgue et l’année suivante, devient finaliste du célèbre concours international d’orgue de Chartres.

Après avoir occupé pendant cinq ans le poste d’organiste de chœur à l’église de la Madeleine à Paris, il est nommé sur concours en 1994 titulaire du Grand-Orgue Cavaillé-Coll du Sacré-Cœur de Montmartre puis en 1998, toujours sur concours, devient titulaire du Grand-Orgue de la cathédrale Saint-Louis des Invalides à Paris.

Philippe Brandeis est détenteur du C.A. d’orgue et du C.A. de directeur de conservatoires nationaux (certificats d’aptitude délivrés par le Ministère de la culture pour l’enseignement ou la direction de conservatoire). Il est aujourd’hui directeur des études musicales et de la recherche au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et professeur d’orgue au Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise.

Parallèlement, Philippe Brandeis mène une intense activité de concertiste et se produit aussi bien en France qu’à l’étranger, notamment en Angleterre, Allemagne, Autriche, Chine, Hollande, Italie, Lettonie, République tchèque, Russie... Récemment invité par l’Orchestre de Paris à tenir l’orgue dans la messe glagolitique de Leos Janacek sous la direction de Pierre Boulez, c’est également lui qui interprète les parties d’orgue des films "Jean de Florette", "Cyrano de Bergerac", "De guerre lasse", "Coupable d’innocence"...

Philippe Brandeis a enregistré sur l’orgue du Grand-Bornand (Haute-Savoie) avec Laurent Terzieff en qualité de récitant une œuvre inédite de Jean Giroud intitulée "Images pour un chemin de Croix", et au grand orgue de la cathédrale Saint-Louis des Invalides à Paris, un ensemble de transcriptions d’œuvres religieuses pour flûte de pan et orgue, un disque monographique d’œuvres pour orgue et flûte et orgue de Rolande Falcinelli et tout récemment, une sélection d’œuvres internationales pour orgue écrites pendant la Grande Guerre, à paraître dans le cadre des commémorations du centenaire du conflit 1914-1918.

 

Clotilde Cantau

Diplômée du conservatoire régional de Saint-Maur dans la classe d’Yves Sotin (premier-prix de chant mention Très Bien), Clotilde Cantau est également titulaire des DEM de basson et de formation musicale du conservatoire Paul Dukas (Paris XIIème). Elle est également diplômée d’une Licence de musicologie de la Sorbonne. Elle poursuit actuellement sa formation au sein du Chœur d’adultes de la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

Sur scène, dans les productions lyriques des deux conservatoires, elle chante en 2010 le rôle de Béatrice dans l’opéra de Berlioz Béatrice et Benedict, puis interprète Climène (L’Egisto de Cavalli) et Madame de la Haltière (Cendrillon de Massenet) en 2012. Elle incarne Zerline en avril 2013 dans Don Giovanni de Mozart.

En 2014, elle est Mrs. Noe dans la version française de Noye’s Fludde de Britten au Théâtre du Châtelet.

Elle se produit par ailleurs en soliste dans Les Noces de Stravinsky au Théâtre de Saint-Maur en juin 2011 et dans la Messe op.4 de Saint-Saëns en juin 2012 dans de grandes églises parisiennes. En 2013, elle chante à deux reprises le Gloria de Vivaldi et la Missa Dolorosa de Caldara à Charleville-Mézières. Dans le cadre de masterclasses, elle chante en soliste la Messe BWV 235 de Bach sous la direction de Ton Koopman, et la Cantate BWV 4 de Bach ainsi que Rorate coeli desuper de Schütz sous la direction de Wieland Kuijken.

En parallèle, elle se produit très régulièrement, depuis 2013, au sein de la Maîtrise Notre-Dame de Paris, notamment dans le Requiem de Mozart (dir. Lionel Sow) à Paris et à Saint-Martin-in-the-Fields (Londres), dans les Poèmes franciscains d’Ermend-Bonnal (dir. Nicole Corti) à la Chaise-Dieu, en co-production avec le Chœur Britten, dans le Requiem de Berlioz (dir. Gustavo Dudamel), dans la création des Vêpres de la Vierge de Philippe Hersant (dir. Lionel Sow) à la cathédrale Notre-Dame de Paris, ainsi que dans des airs d’opéra de Mozart et de Bizet au Grand Salon des Invalides (dir. et accompagnement Margot Modier).
En 2015, elle chante avec les ensembles vocaux Apostroph’ (dir. France de la Hamelinaye) et la Tempête (dir. Simon-Pierre Bestion).

 

Alain Huteau

Après de larges études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les disciplines instrumentales (1er Prix de saxophone et 1er Prix de percussion) et d’écriture musicale, ainsi qu’au célèbre Berklee College of Music de Boston (vibraphone, harmonie, orchestration), Alain Huteau a toujours mené en parallèle une activité de percussionniste, de pédagogue (C.A. de professeur de percussion) et de compositeur.

Après de nombreuses années passées dans le show business en enregistrant et en jouant avec de grands artistes internationaux (Herbie Hancock, Milton Nascimento, Astor Piazzolla, Mercedes Sosa, Mikis Théodorakis, Dee Dee Bridgewater,...) et une longue période comme musicien d’orchestre, il se tourne définitivement vers la création.
En temps que soliste international, soliste de l’Ensemble de musique contemporaine 2E2M, Duo Spirale (percussions électroniques avec Eric Daubresse-IRCAM) pour lequel de nombreuses œuvres lui sont dédiées, Alain Huteau participe à de nombreux festivals :Prague, Barcelone, Madrid, Rome, Berlin, Lisbonne, Caracas, Taïpei, Tokyo, Buenos Aires, Helsinki, Belgrade,…
Passionné de musiques ethniques et extra-européennes, il mène des recherches sur les instruments de percussion à lames et crée la Compagnie « L’Âme des Lames » (conférence audio-visuelle « Les Lamellophones », spectacles « jeune public », concerts).
Depuis plusieurs années, il forme un duo « Orgue et Percussions » avec Philippe Brandeis, et fonde le « Origin Percusound Duet » avec le vibraphoniste de jazz Vincent Limouzin.
Il est également directeur de l’Ensemble Symblêma Percussion Marseille-Provence, directeur artistique du Festival de la Voix de Soisy sous Montmorency (Ile-de-France).

Dans le domaine de la composition, nourri de ses rencontres et de ses voyages à travers le Monde, son écriture musicale s’est orientée vers la mixité des Cultures et vers la rencontre « improbable » entre certains instruments. Privilégiant toujours la richesse des harmonies, de la mélodie et du rythme, sa musique peut se définir comme une « musique populaire savante ». Ses œuvres sont jouées sur de nombreuses scènes et festivals internationaux.
Son catalogue d’œuvres (plus de 40), contient des pièces de musique de chambre, des œuvres pour instruments seuls, plusieurs cantates, une œuvre pour orchestre d’harmonie, pour chœur et orchestre symphonique, des opéras de chambre et musiques de théâtre, ainsi que des œuvres mixtes pour instruments occidentaux et instruments extra-européens.

La pédagogie, indissociable de la vie artistique, est présente tout au long de sa carrière. Professeur de percussion au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise (Ile-de-France), il est invité pour des master-class en France et dans le Monde, et est l’auteur de pièces pédagogiques éditées.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits