Concert : Bach et le chant grégorien

Mardi 17 février à 20h30

Le chant grégorien est un chant multiséculaire à l’époque de Bach, mais il reste tout à la fois l’expression privilégiée de la liturgie catholique romaine et la base de nombreuses compositions sacrées. L’œuvre de Jean-Sébastien Bach, quant à elle, représente l’expression musicale la plus aboutie de la tradition luthérienne, en particulier autour du traitement tant vocal qu’instrumental du choral, mais également de par la profonde pensée spirituelle et musicale du compositeur. Tout comme le chant grégorien, l’œuvre de Bach englobe l’ensemble de l’année liturgique. Tout comme le chant grégorien, la musique de Bach est pensée comme un tout cohérent et, à ce titre, représente une véritable “civilisation musicale et spirituelle”.

C’est pourquoi le programme que nous vous proposons ce soir suit de près le cursus de l’année liturgique à travers ses principales fêtes (Avent, Noël, Passion, Pâques, Ascension et Pentecôte), tout en respectant le déroulement unifié de la célébration liturgique d’une messe. Chaque “moment” de l’année liturgique est ainsi illustré par une pièce type de la messe dans sa progression normale, et développé par différentes autres pièces de chant et/ou d’orgue. A côté du chant grégorien, le choral tient naturellement une place privilégiée, celui-ci étant souvent dérivé d’hymnes ou d’autres chants du répertoire grégorien préexistant. La confrontation entre la mélodie souvent modale de ces cantiques qui puisent leur origine lointaine dans la monodie médiévale, et le traitement tonal d’un choral chanté à quatre voix ou d’un choral pour orgue donne lieu à quelque chose de tout à fait original et spécifique. La mise en relation de ces chorals avec les pièces grégoriennes qui en sont l’origine achève d’assurer le lien, organique cette fois entre les deux répertoires. A titre symbolique, et en hommage au cantor de Leipzig, les principales pièces grégoriennes de ce programme ont été transcrites à partir d’un graduel du 14ème siècle de l’église Saint-Thomas de Leipzig (manuscrit 391).

Au-delà des aléas de l’Histoire, des tensions et des discussions théologiques et de la distanciation culturelle, le chant grégorien et l’œuvre de Jean-Sébastien Bach se rejoignent bien volontiers pour chanter “Soli Deo Gloria”, à la seule gloire de Dieu.

Maîtrise Notre-Dame de Paris
Sylvain Dieudonné direction
Jean-Pierre Leguay grand orgue

 

Programme

Conduit à 1 voix (instrumental) – Dum medium silentium
Introït grégorien – Dum medium silentium
Conduit à 1 voix – Dum medium silentium
Conduit à 3 voix – A solis ortu cardine
Rondeau – Pater creator omnium
Hymne – Christe redemptor omnium

Motet à 2 voix – Verbum Pater genuit
Pièce instrumentale – Lucente stella
Drame liturgique – Les pasteurs
Introït grégorien – Dominus dixit ad me
Motet à 3 voix – Formam hominis

Répons tropé – Quem vidistis
Versus à 3 voix – Verbum Patris humanatur
Pièce instrumentale – Ye have so longe
Conduit à 4 voix – Vetus abit littera
Introït tropé – Gaudeamus… Puer natus est
Estampie royale n°3
Rondeau – Circa canit Michael

 

Acheter une place

Places : 12€ (tarif réduit*) et 20€

En vente à l’accueil de la Cathédrale, sur le site internet de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris, et le soir des concerts à partir de 20h.

Ticket sale at the reception desk of the Notre-Dame de Paris Cathedral, by internet and on concert evenings at 8 pm.

* Tarif réduit
Sur justificatif, demandeurs d’emploi, groupe scolaire jusque’à 18 ans, étudiants, groupe de 10 personnes et plus

With receipts : unemployed, school groups up to 18 years-old, groups of 10 persons and more.

 

Plus d’informations en cliquant ici.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits