Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie

Lundi 8 décembre 2014

Le 8 décembre nous fêtons la Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. Cette solennité est aussi la fête du Chapitre cathédral de Notre-Dame de Paris et du Séminaire de Paris.

Le 8 décembre est aussi marqué par l’installation des nouveaux chanoines nommés par l’Archevêque pour le Chapitre cathédral. Au cours d’une réunion du Chapitre, les nouveaux Chanoines sont présentés et reçoivent la croix et l’étole de l’habit de chœur des chanoines de Notre-Dame de Paris.

 

 

 

 

 

 

- 8h00 : messe solennelle de l’Immaculée Conception

- 9h00 : messe solennelle de l’Immaculée Conception

- 12h00 : messe solennelle de l’Immaculée Conception

 

- 17h45 : vêpres de la Solennité de l’Immaculée Conception présidées par Monseigneur Patrick CHAUVET, doyen du Chapitre.
Office retransmis en direct sur KTO, Télévision Catholique.

- 18h15 : messe solennelle de l’Immaculée Conception
présidée par le cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris,
installation des nouveaux chanoines du Chapitre cathédrale,
en présence du Chapitre cathédral, des séminaristes du diocèse de Paris et de leurs professeurs.

 

 

JPEG - 97.3 ko
L’étole et la croix des chanoines de Notre-Dame de Paris.

© Godong

 

Le dogme de l’immaculée conception de Marie

« Pour la plupart des gens, l’immaculée conception voudrait dire que Marie
est devenue mère, a conçu Jésus, par l’action de l’Esprit Saint, sans relation
conjugale. Comme si la relation conjugale était, par elle-même, un péché. Ce n’est
pas du tout ce que dit la foi chrétienne. Si le mariage était un péché, il ne pourrait
être un sacrement. […]
Que voulait dire Pie IX ? Que fête l’Église catholique le 8 décembre ? Ceci :
Marie, dès l’origine, a été totalement étrangère au péché. C’est pourquoi, dans
toutes les apparitions, elle se montre toujours merveilleusement belle,
rayonnante de lumière et de bonté » [1]

 

Pourquoi un dogme ?

Un dogme est une vérité de foi solennellement proclamée par le Pape pour
être accueillie par l’Église. Ainsi, le 8 décembre 1854, dans la Bulle Ineffabilis Deus,
le pape Pie IX écrit : Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine
qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa
conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des
mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute
souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit
être crue fermement et constamment par tous les fidèles
.
En d’autres termes, pour accueillir le Fils de Dieu, Marie ne pouvait avoir en
son cœur aucune trace d’hésitation ou de refus. Dieu avait besoin que le don de
son amour rencontre une foi parfaitement pure, une âme sans péché. Seule la
grâce (le don gratuit de Dieu) pouvait ainsi la préparer, et elle en est comblée
(Évangile selon saint Luc, chapitre 1). Comme un fruit anticipé du pardon offert
par Jésus sur la croix, Marie (qui a été conçue normalement, par l’union de son
père et de sa mère) est immaculée, pure de tout péché, et préservée de cette
séparation d’avec Dieu qui marque l’homme dès le début de son existence, le
péché originel.

[1Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits