Messe et veillée de prière avec l’AED

Sixième Nuit des Témoins

vendredi 28 mars 2014 à 18h30 et à 20h00

Pour la cinquième édition, l’AED vous invite à venir nombreux à la Nuit des Témoins annuelle, grande veillée de prière et de témoignage, qui aura aussi lieu cette année dans quatre villes de France : Paris, Metz, Caen et Lyon.

À Notre-Dame de Paris :
Le vendredi 28 mars :
- 18h30 : messe présidée par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris
- 20h00 : Veillée de prière

Cette année, quatre grands témoins seront présents à Paris : Sa Béatitude Monseigneur Ibrahim Isaac Sidrak (Patriarche de l’Église catholique copte d’Égypte), Monseigneur Dieudonné Nzapalaïnga (archevêque de Bangui en Centrafrique), Monseigneur Amel Shamon Nona (archevêque de Mossoul en Irak), Sœur Raghida Al Kouri (religieuse en Syrie). Tous donneront leur témoignage au cours de la veillée.

 

 

« Aujourd’hui l’adhésion sincère à l’Evangile peut demander le sacrifice de la vie et de nombreux chrétiens sont exposés, dans différentes régions du monde, à la persécution, et parfois au martyre »
Benoit XVI

 

« Consacrer une journée dans l’année à la liberté religieuse est un signe d’encouragement fort pour toutes les victimes à travers le monde. Aujourd’hui plus de la moitié des hommes vit dans un pays de non droit de la liberté des libertés, la liberté religieuse. Des représentants des communautés religieuses persécutées seront présents le jour de la Palme de la Liberté. »
Marc Fromager, directeur de l’AED

 

L’AED, Aide à l’Église en Détresse

D’où vient l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) ?
Œuvre internationale de l’Eglise, l’AED a été fondée en 1947 par le Père Werenfried, religieux prémontré hollandais, décédé en janvier 2003, dont nous suivons les directives spirituelles rédigées en juillet 2000.

Quelle est sa mission ?
Grâce à ses 17 pays donateurs dont la France, l’AED intervient dans 140 pays pour soutenir l’Eglise. Elle a pour mission de venir en aide concrètement aux chrétiens persécutés, menacés ou réfugiés.

L’Eglise est-elle toujours en détresse ?
Oui, partout dans le monde, en Asie, en Afrique, en Amérique latine et même en Europe il ne fait pas toujours bon d’être disciple du Christ !
Dans de nombreux pays aujourd’hui, la liberté religieuse est menacée. Des chrétiens continuent à être assassinés pour leur foi. Certains sont humiliés, traités injustement, exclus de la vie sociale et politique par des législations discriminatoires. D’autres sont menacés pour avoir pris la défense des petits et des pauvres. Tous ces chrétiens forment « l’Eglise en détresse ».
Avec eux, nous espérons envers et contre tout que la violence et la haine n’auront pas le dernier mot, mais bien plutôt la réconciliation et la paix, dons du Christ ressuscité.

Concrètement que faites-vous ?
Nous aidons directement ceux qui souffrent ou qui sont dans le besoin. Par exemple, ces quelque 19 000 séminaristes et novices soutenus par l’AED chaque année dans le monde ; ces 800 prêtres, religieux et religieuses qui, grâce à des bourses, deviendront à leur tour des formateurs ; ces communautés opprimées ou qui sortent de la persécution et qui manquent de tout ; ces milliers de prêtres qui reçoivent une aide de subsistance. Mais également, tous ces chantiers de construction (chapelles, séminaires, couvents…), sans oublier l’aide à la motorisation, à l’apostolat des médias, à la diffusion de livres religieux.
L’an dernier nous avons dû refuser 2000 demandes d’aide !

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits