Messe pour les 125 ans de la Congrégation des Missionnaires de saint Charles

Dimanche 9 décembre 2012 à 18h30

Le cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris, présidera cette messe pour les 125 ans de la Congrégation des Missionnaires de saint Charles aussi appelés Scalabriiens.

A propos

La Congrégation des Missionnaires de Saint Charles Borromée-Scalabriniens est une communauté religieuse composée de prêtres et de frères fondée le 28 novembre 1887, par Mgr Jean-Baptiste (Giovanni Battista) SCALABRINI [1] à Plaisance (Piacenza) en Italie. Ses membres portent le nom de Scalabriniens, une dénomination qui vient du nom de leur fondateur Scalabrini.

 

Pourquoi Scalabrini a-t-il fondé cette congrégation ?
Durant son épiscopat (1876 à 1905), Mgr SCALABRINI fut témoin du grand exode qu’a connu l’Italie. Il s’agit de l’émigration de milliers d’hommes et de femmes, issus pour la plupart du milieu rural, à la recherche de meilleures conditions de vie. Ils partaient pour les pays voisins et lointains tels que : l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse, la France, les États-Unis d’Amérique, le Brésil et l’Argentine.

 

De nombreux témoignages prouvent que le gouvernement italien se trouvait « désemparé face à ce phénomène » et l’Église n’avait pas non plus de programme pastoral adapté à la situation. Un jour alors qu’il était de passage à la gare de Plaisance, Mgr SCALABRINI aperçut une foule de gens qui venaient des villages voi- sins et qui attendaient le train pour se rendre à Gênes, un des lieux d’embarquement vers l’étranger. Un autre jour, alors qu’il se trouvait à la gare de Milan, il vit une autre foule de gens « mal habillés et mal nourris » attendant le train pour partir à l’étranger. Devant cette situation d’urgence et de pauvreté extrême un flot d’émotions s’empara de lui. SCALABRINI décida d’agir.

 

Les actions déployées pour la cause des migrants
Dans un premier temps, en 1891 et 1892, Scalabrini essaya de conscientiser l’État et l’Église de son pays sur l’ampleur du problème par des conférences. Ces conférences se tinrent dans les grandes villes d’Italie (Rome, Gênes, Milan, etc..) et au parlement italien. Dans un second temps, il envoya des prêtres de son diocèse de Plaisance pour accompagner les Italiens partis pour les États-Unis et le Brésil. Ces derniers se voyaient non seulement réduits à l’état d’esclave et exploités par les agents d’émigration en quête de main- d’œuvre ; mais ils courraient par ailleurs le risque de perdre leur foi et leurs traditions chrétiennes. Dans un troisième temps, il fonda une communauté de prêtres missionnaires, officiellement créée le 28 novembre 1887, à laquelle il donna comme patron Saint Charles Borromée. À cette même date, il reçut l’en-
gagement des premiers missionnaires dans la basilique de Saint Antonino à Plaisance. En 1887, il encouragea vivement « Les Sœurs Missionnaires de Codogno » et leur fondatrice Sainte Francesca Saverio Cabrini, à contribuer à l’accompagnement des migrants aux USA. En outre, le 25 octobre 1895, il fonda la communauté des Sœurs Missionnaires de Saint Charles ayant pour co-fondateurs les Serviteurs de Dieu : le Père Joseph Marchetti et la Mère Assunta Marchetti.
Enfin, son action pastorale dans le do- maine des migrations lui a valu le titre de « Père des migrants ». Son zèle apostolique en tant qu’évêque de plaisance, lui valut le titre d’« Apôtre du catéchisme » par le Pape Pie IX. SCALABRINI organisa le premier Congrès Catéchétique National d’Italie, du 24 au 26 septembre 1889 à Plaisance. Parmi les centaines de participants se trouvait Mgr. Giuseppe SARTO qui deviendra plus tard le Pape Pie X.

 

Les missionnaires scalabriniens hier et aujourd’hui
Fidèles à l’élan missionnaire imprimé par leur fondateur et attentifs aux « signes des temps », les Scalabriniens accompagnent les migrants dans 31 pays du monde sur tous les continents. Ils se consacrent à l’accompagnement spirituel, social et juridique des émigrés et réfugiés. Parmi les moyens de réalisation de leur mission, on compte des centres d’accueil, des maisons pour les marins, des maisons de retraite pour les émigrés âgés, des centres d’études et de recherche sur le phénomène migratoire, la diffusion de journaux et de programmes radiotélévisés, des maisons pour la formation de nouveaux religieux. Ils sont présents au sein des conseils pontificaux pour la mobilité humaine, dans des commissions épiscopales et diocésaines pour la migration, dans l’enseignement et dans l’animation de paroisses multi-ethniques et de missions mo- no-ethniques. Leur travail ne se limite plus aux immigrés italiens comme cela fut le cas à l’origine, mais aux émigrés de toutes les natio- nalités. La congrégation compte actuellement 712 religieux de 27 nationalités.

Parallèlement, en 1961, sont apparues les Missionnaires Séculières Scalabriniennes et, plus tard, un Mouvement de Laïcs qui partagent la spiritualité et le charisme scala- brinien. Ce mouvement de laïcs poursuit en partie l’idéal de la « Société saint Raphaël » fondée par Mgr SCALABRINI en 1889. Cette société promouvait l’apostolat des laïcs pour l’accompagnement des migrants, la protection contre toute forme d’exploitation ou d’arnaque dans les ports de départ ou d’arrivée (États-Unis et Brésil).
Les conditions de vie des migrants ont suscité l’action de beaucoup de contem- porains de Scalabrini dont notamment Mgr. Geremia Bonomelli (1831-1914). Aujourd’hui encore, un grand nombre de personnes de bonne volonté œuvrent dans le même sens. Scalabrini a été l’un des premiers à lire dans le phénomène migratoire « un signe des temps » et y a répondu avec toute son énergie. Sur la place Saint Pierre à Rome, Scalabrini a été proclamé bienheureux par le Pape Jean Paul II, le 9 novembre 1997.

Plus d’informations sur le site des Scalabriens en cliquant ici.

 

 

 

 

 

 

Le Temps de Noël à Notre-Dame de Paris

- La crèche de Noël animée, tous les de 8h00 à 18h45.
- Les nocturnes de la crèche, tous les samedis et dimanches jusqu’à 20h45, du 8 décembre 2012 au 27 janvier 2013.
- Les Paroles d’Avent , les dimanches 9, 16 et 23 décembre 2012 à 17h20.
- Le concert d’ouverture de la saison des 850 ans de Notre-Dame : les Vêpres à la Vierge de Monteverdi, le mardi 18 décembre 2012 à 20h30.
- Les offices de Noël, les 24 et 25 décembre.
- Le CD À la venue de Noël , réunissant les formations musicales de la cathédrale.
- Le concert de chant grégorien "PUER NATUS EST", le vendredi 28 décembre 2012 à 20h30.
- La solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu, 46e Journée Mondiale de la Paix, le mardi 1er janvier 2013.
- La solennité de l’Épiphanie du Seigneur, le dimanche 6 janvier 2013.

Mais aussi :
- Les offices de vénération de la Sainte Couronne d’épines, les vendredi 7 décembre 2012 et 4 janvier 2013.
- L’installation de Monseigneur Borys GUDZIAK, nouvel Exarque Apostolique pour les Ukrainiens en France, le dimanche 2 décembre 2012 à 15h00.
- La messe de la saint Éloi, le dimanche 9 décembre 2012 à 10h00.
- La messe pour les 125 ans de la Congrégation des Missionnaires de saint Charles, le dimanche 9 décembre à 18h30.
- L’ouverture du jubilé des 850 ans de Notre-Dame de Paris, le mercredi 12 décembre 2012 à 18h00.
- Le concert de chant grégorien "MATER SALVATORIS", le vendredi 14 décembre 2012 à 20h30.
- La messe pour le 150e anniversaire de la Mission Orient des Oblates et des Augustins de l’Assomption, le dimanche 16 décembre 2012 à 18h30.
- La reprise des auditions hebdomadaires au grand orgue, le samedi 12 janvier 2013 à 20h00.
- Le concert de "MOTETS EN ESPACE", le mardi 15 janvier à 20h30.

 

 

 

 

 

 

[1Né le 8 juillet 1839 à Fino Monasco, Côme en Italie, Jean Baptiste est le troisième des huit enfants de Luigi et Colomba Scalabrini. À partir de 1857, il entre au petit Séminaire de Saint’Abbondio à Côme où il achève ses études classiques, puis de théologie. Il est ordonné prêtre en 1863 et nommé, évêque à Rome en 1876, pour le diocèse de Plaisance où il restera jusqu’à sa mort le 1er juin 1905.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits