Concert de chant grégorien et polyphonies du XIVe siècle

"Musique au temps des Papes d’Avignon"

Mercredi 9 mai 2012 à 20h30

Chant grégorien et polyphonies du XIVe siècle
- Maîtrise Notre-Dame de Paris, Chœur d’adultes
- Direction, Sylvain DIEUDONNÉ

 

 

A Paris dans les années 1310-1320 s’élabore un nouveau mouvement de composition musicale, notamment dans le domaine du rythme, sous l’action déterminante de Jean de Murs et de Philippe de Vitry : l’Ars nova. Mais, vers cette même époque, la papauté s’installe en Avignon, et c’est de là que ce nouveau type de polyphonie s’est développé et diffusé. Le premier motet du programme de ce concert, "Petre clemens" a été composé par Philippe de Vitry pour l’élection du pape Clément VI (1342-1352) qui a largement contribué au développement des arts dans la cité avignonnaise. Après cela, le programme suit le plan d’une messe en l’honneur de la Vierge Marie telle qu’elle aurait pu être célébrée au milieu du XIVe siècle en Avignon, le plain chant (chant grégorien) alternant avec les polyphonies de l’Ars nova. Les lectures polyphoniques de la messe sont extraites de manuscrits allemands du XIVe siècle. Le graduel "Benedicta" est une polyphonie à trois voix de l’École de Notre-Dame, ce répertoire étant encore pratiqué à l’époque. Le Kyrie et le Gloria de la messe continuent, par leurs tropes, à rendre hommage au pape Clément : "Clemens pater", Clemens artifex"…

 

Programme

- Motet à 3 voix
Petre clemens / Lugentium
- Introït grégorien
Salve sancta parens
- Kyrie à 3 voix
Kyrie rex angelorum / Clemens pater
- Gloria à 3 voix
Et in terra pax / Clemens artifex
- Lecture à 2 voix
In omnibus requiem
- Graduel - organum à 3 voix
Benedicta et venerabilis es
- Alleluia grégorien
Alleluia - Virga Iesse
- Prose
Ave mundi spes Maria
- Lecture à 3 voix
Extollens vocem
- Motet à 3 voix
Almifonis melos / Rosa sine culpa
- Credo à 4 voix
Patrem omnipotentem
- Offertoire grégorien
Felix namque es
- Sanctus à 4 voix
Sanctus, sanans fragilia
- Agnus à 3 voix
Agnus Dei
- Communion grégorienne
Beata viscera
- Motet à 4 voix
Post missarum / Post misse

 

Renseignements pratiques

- Participation aux frais : 18 €
- Toutes réductions : 10 €
Sur justificatifs : demandeurs d’emploi, groupes scolaires jusqu’à 18 ans, étudiants, plus de 65 ans, groupes de 10 personnes et plus.
Groupe scolaire : prendre contact préalablement : contact@msndp.com).

- Entrée gratuite pour les enfants moins de 15 ans accompagnés, hors groupe scolaire.

Les billets sont en vente à l’accueil de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, tous les jours de 9h30 à 18h et le soir du concert à partir de 20h .
Pour acheter vos billets en ligne, cliquez ici.

- Participation fee : 18 €
- Any reductions : 10 €
With receipts : unemployed, school groups up to 18 years, over 65 years, groups of 10 persons or more. School groups : Previously contact with contact@msndp.com.

- Freefor children under 15 accompanied (not for school groups)

Ticket sale at the reception desk of the Notre-Dame de Paris Cathedral, every day from 9.30 am to 6 pm and on concert evenings at 8 pm.
To get a reserved place, click there.

 

Sylvain DIEUDONNÉ

JPEG - 20.3 ko

© Godong

Après des études de violon au Conservatoire National de Région de Versailles, Sylvain Dieudonné intègre en 1988 le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient six Premier Prix : Harmonie, Contrepoint, Fugue, Orchestration, Analyse et enfin direction de Chœur Grégorien qui deviendra vite sa spécialité. Il approfondit l’étude du Chant Grégorien avec notamment le chanoine Jean Janneteau et les pères Dom Jean Claire et Dom Saulnier de l’Atelier de paléographique musicale de l’Abbaye Saint Pierre de Solesmes. Enfin, depuis quelques années il s’est spécialisé dans la vièle médiévale à archet.

Il a été professeur d’analyse et d’écriture à l’Ecole Nationale de Musique de Vichy pendant dix ans. Nommé en 1994 chef de choeur à la Maîtrise Notre-Dame de Paris, il a en charge le Département de musique médiévale : pédagogie, recherche, concerts à Notre-Dame de Paris et enfin liturgie avec la messe grégorienne qu’il dirige chaque semaine à Notre-Dame de Paris, offrant une continuité et une permanence de ce répertoire dans la première cathédrale de France. Il prend également en charge la responsabilité de la programmation artistique pour la musique médiévale dans le cadre de la saison des concerts à Notre-Dame de Paris.

Dans le cadre du développement des activités du Département de musique médiévale et de l’enseignement qu’il dispense aux différents choeurs qui composent la Maîtrise Notre-Dame de Paris (Enfants, Jeune Ensemble, Adultes) il met en place des partenariats avec des musiciens et des ensembles, tels que Brigitte Lesne et l’ensemble Alla Francesca, Dominique Vellard, Marie-Noël Colette, Antoine Guerber et l’Ensemble Diabolus in musica ou Jean-Yves Hameline.

Sylvain Dieudonné conjugue son activité de chef de choeur et de pédagogue et celle de chercheur. Une grande partie de ses travaux est consacrée à l’étude de manuscrits, où une place de choix est réservée au répertoire de l’Ecole de Notre-Dame. Il réalise un important travail de restitution d’oeuvres qui prennent place tant dans les programmes des concerts qu’il dirige à Notre-Dame de Paris mais aussi partout en France et à l’étranger, que dans les enregistrements discographiques qu’il dirige. Son travail de recherche a d’ailleurs été salué en 1994 par un Premier Prix en classe de Civilisation Musicale au Conservatoire National de Région de Paris avec un mémoire portant sur la restitution et l’analyse des pièces grégoriennes de la fête de la Présentation de Jésus au Temple. Ce travail a donné lieu, en 1997, à un enregistrement avec la Maîtrise de Notre-Dame de Paris intitulé Hypapante (5 Diapasons, 9 de Répertoire). En 2005, toujours avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris il enregistre un disque consacré au répertoire marial Mater Dulcissima qui est salué par la critique, notamment par la revue internationale Golberg.

Il vient récemment d’enregistrer avec l’Ensemble grégorien de la Maîtrise Notre-Dame de Paris, un disque consacré au répertoire propre de la cathédrale Notre-Dame au début du XIIIe, Surrexit Christus (vêpres et processions pascales) fruit d’un travail de recherche de plusieurs années.

 

Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

JPEG - 37.5 ko

© J. Dumoux

La musique a toujours fait partie intégrante de la vie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. C’est alors même que s’élevaient les voûtes en ogive, lancées en plein ciel pour constituer le chœur de l’église, que naissait l’École de Notre-Dame et ses grandes polyphonies. A l’audace des bâtisseurs de cathédrales répondait celle des musiciens. Depuis lors, la tradition musicale de Notre-Dame de Paris s’est maintenue au plus haut niveau et chaque génération est venue apporter sa pierre au prestigieux édifice que constitue l’histoire musicale de la Cathédrale.

Conscients de ce patrimoine séculaire, du rayonnement national et international des activités et de l’excellence des formations dispensées par la Maîtrise Notre-Dame de Paris, l’Etat, la Ville de Paris et l’Association diocésaine de Paris ont décidé conjoin-tement en 1991 de créer l’association Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris.

Chargée de la coordination artistique et administrative de l’ensemble des aspects musicaux de la Cathédrale, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a pour missions essentielles l’enseignement musical et la formation des chanteurs, l’animation musicale des célébrations liturgiques de la Cathédrale, l’organisation de concerts et auditions, la recherche musicologique autour du patrimoine de Notre-Dame de Paris, la diffusion et la création musicales.

Un dispositif vocal et instrumental très complet est mis en œuvre au service de ces missions. L’élément central en est la Maîtrise Notre-Dame de Paris, composée de plusieurs ensembles (Chœur d’enfants, Jeune Ensemble, Chœur d’adultes en formation professionnelle, Ensemble grégorien), auxquels s’adjoignent ponctuellement des orchestres baroques ou symphoniques. Le grand-orgue, l’orgue de chœur et l’équipe d’organistes qui leur sont attachés sont également des acteurs majeurs.

La saison de concerts, les auditions d’orgue du dimanche après-midi, l’accueil chaque année d’une cinquantaine de chœurs du monde entier, ainsi que la présence quotidienne de la musique à Notre-Dame de Paris, témoignent d’une exigence de qualité musicale en harmonie avec la vocation exceptionnelle de ce haut lieu.

 

 

Retrouvez tous les concerts de la saison 2011-2012 en cliquant ici.

 

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits