Concert

Concert "Musique américaine"

Mardi 28 juin 2011 à 20h30

- Maîtrise Notre-Dame de Paris, Chœur d’adultes
Direction : Lionel SOW

- Chœur de chambre de l’Université de Santa Barbara, Californie
Direction : Michel-Marc GERVAIS

- Grand orgue : Yves CASTAGNET

- Direction : Michel-Marc GERVAIS

 

 

Programme

- F. Poulenc (1899-1963) - Exultate Deo
- J. Shank (1980) - Musica animam
- D. Healey (1936) - Salish Song
- D. Healey - Inuit Hunting Song
- S. Paulus (1949) - Splendid Jewel
- D. MacIntyre (1952) - Ave Maria
- S. Barber (1910-1981) - Agnus Dei

GRAND-ORGUE :
J. Langlais (1907-1991)
- Cantilène extraite de la Suite Brève
- Mors et resurrectio extrait des Trois Paraphrases op. 5 n°1

- E. Whitacre (1970) - Lux aurumque
- G. Smith - Sound Canticle
- E. Whitacre - Her sacred spirit
- H. Burleigh (1949-1966) - My Lord what a morning
- J. Langlais - Tantum ergo

 

MICHEL-MARC GERVAIS

Directeur du département choral et directeur des études de troisième cycle. Département de Musique, Université de Californie à Santa Barbara

D’origine canadienne, Michel Marc Gervais reçoit sa formation de pianiste, chanteur et chef de chant à l’Université de l’Alberta et à l’École des Beaux Arts de Banff. Il est formé en direction de choeur auprès d’Eric Ericson au Wiener Meisterkurse à Vienne, ainsi qu’à l’Académie Royale de Musique et à la Radio Suède à Stockholm. Pendant cette période, il bénéficie également des influences de Nicolaus Harnoncourt, John Eliot Gardiner, Trevor Pinnock et Andrew Parrott. En France, un stage d’un an à l’Opéra de Paris lui permet de parfaire sa formation en direction d’orchestre, et il poursuit sa recherche doctorale sur “La communication non verbale et la portée du geste sur la justesse, la sonorité, l’articulation et le phrasé” à l’Université de Paris.

Fondateur d’un des trois chœurs professionnels au Canada, Pro Coro Canada, Michel Marc Gervais est également chargé de la création de trois écoles de chant choral : Schola Cantorum au Canada, la Maîtrise Nationale au Centre de Musique Baroque de Versailles, et la Maîtrise de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Il collabore avec diverses formations vocales et instrumentales à l’échelle internationale, entre autres avec le Choeur de Chambre Eric Ericson, le Choeur Accentus (Laurence Equilbey), La Chapelle Royale et l’Ensemble Vocal Européen (Philippe Herreweghe), les choeurs des cathédrales St. Paul (John Scott) et Westminster (James O’Donnell) de Londres, le choeur du New College, Oxford (Edward Higginbottom), les choeurs de Radio France, Mikrokosmos (Loïc Pierre), le Vancouver Chamber Choir, les Iseler Singers de Toronto, l’Ensemble Tudor de Montréal, le Stockholms Musikdramatiska Ensemble, La Grande Écurie et la Chambre du Roy (Jean-Claude Malgoire), le Netherlands Chamber Orchestra, le Belgian Chamber Orchestra, le Edmonton Symphony Orchestra, le Calgary Philharmonic Orchestra, le Santa Barbara Symphony Orchestra, le Santa Barbara Chamber Orchestra et le Asia-America Symphony Orchestra à Los Angeles.

Directeur du département choral à l’Université de Californie à Santa Barbara depuis 1995, il est également directeur des études de troisième cycle (masters et doctorat) au département de musique depuis 2010. De 2004 à 2008, en qualité de chef invité, il prend la succession du chef Michel Corboz au Conservatoire de Musique de Genève où il crée un Chœur de Chambre ainsi qu’un nouveau cursus d’études pour le Masters en direction de chœur. Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République Française, Michel Marc Gervais poursuit de façon régulière une activité professionnelle en Europe, se consacrant notamment à la formation de chefs de chœurs ainsi qu’au développement d’ensembles vocaux voués au répertoire a cappella.

 

Yves CASTAGNET

JPEG - 42.7 ko

© NDP

Yves Castagnet a effectué ses études musicales au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dans les classes d’orgue, d’harmonie, de contrepoint, de fugue, d’orchestration et d’improvisation. Ces études ont été récompensées par plusieurs premiers prix, au nombre desquels un premier prix d’orgue en 1985.

En 1988, il remporte le grand prix d’interprétation au Concours international d’orgue Grand Prix de Chartres. Il commence alors une carrière de soliste qui lui permet de se produire régulièrement en France comme à l’étranger. C’est cette même année qu’il sera nommé, par concours, organiste titulaire de l’orgue de chœur de Notre-Dame de Paris.

Parallèlement à ses activités de soliste, Yves Castagnet consacre une très grande part de son temps au métier d’organiste liturgique au chœur Notre-Dame de Paris, où il accompagne quotidiennement les offices chantés par la Maîtrise de la cathédrale.
À la fois récitaliste et continuiste, Yves Castagnet est très attaché à l’accompagnement des chanteurs. Dans le cadre de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, il enseigne l’interprétation aux chanteurs du chœur d’adultes, dont il accompagne régulièrement les productions en concert. Il est également invité par d’autres formations, comme le Concert d’Astrée (Emmanuelle Haïm), le Chœur de Radio France ou le Chœur de l’université Paris-Sorbonne.

Yves Castagnet a déjà enregistré cinq disques, tous salués par les plus hautes récompenses des revues spécialisées : Dupré (Symphonie-Passion et Évocation) et Vierne (Première et Deuxième Symphonies) aux grandes orgues de l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen, chez Sony ; Mendelssohn (les Six Sonates) aux grandes orgues de l’église de Masevaux et Duruflé (Requiem) aux grandes orgues et avec la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, chez BMG ; et enfin un album Liszt, Reubke, Schumann, Mendelssohn aux grandes orgues de l’église de la Madeleine (Paris) chez MKI. Fin 2005, il a publié chez Intrada un disque Dupré aux grandes orgues de Notre-Dame de Paris, avec au programme Le Chemin de la Croix et la Deuxième Symphonie, en ut dièse mineur (Intra020), disque qui fut souligné par la critique musicale et reçu un Diapason d’Or. Il apparaît également dans le double CD rassemblant les meilleurs moments de la saison 2004/2005 des Concerts à Saint-Étienne-du-Mont (Paris), où il joue Mendelssohn, Vierne, Widor et Dupré (Intra018).

 

Lionel SOW

JPEG - 20.2 ko

© E. Mangeat

Après une formation de violoniste, tout d’abord au Conservatoire Supérieur de Paris C.N.R. (1er prix en 1996), puis auprès d’Annie JODRY à l’École Nationale de Musique de Fresnes (Prix de virtuosité en 1998), Lionel SOW se tourne vers la direction de chœur.

Il suit une formation musicale au C.N.R. et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, couronnée par de nombreux premiers prix : harmonie, contrepoint, fugue (dans la classe de Thierry ESCAICH), direction de chœur (dans la classe de Patrick MARCO), direction de chant grégorien, écriture XXe siècle et contrepoint Renaissance. Il obtient le Certificat d’Aptitude à la direction d’ensembles vocaux en 2005.

Parallèlement à des études de chant avec Nicole FALLIEN, et de direction d’orchestre avec Jean-Jacques WERNER, il prend la direction de plusieurs ensembles vocaux spécialisés en musique ancienne et baroque.

Avec la Maîtrise des Petits Chanteurs de Saint-Christophe, qu’il dirige depuis 1995, il enregistre en 2000 le Requiem et les Lamentations de Jean GILLES, en 2003 la Matthaüs Passion de H.SCHÜTZ et en 2004 les Geistliche Lieder de J. BRAHMS et A. BRUCKNER.

En janvier 2000, Lionel SOW est le directeur artistique de l’ensemble vocal Les Temperamens, et en septembre 2002, il devient l’assistant de Nicole CORTI à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris où il assure la direction du chœur d’enfants.

Depuis 2004, il dirige régulièrement le Chœur de Radio France pour des concerts a capella ou la préparation de programmes avec orchestre.

En septembre 2006, Lionel SOW prend la direction de l’ensemble de la Maîtrise Notre-Dame de Paris (Chœur d’enfants, Jeune Ensemble et Chœur d’adultes).

 

CHŒUR DE CHAMBRE DE L’UNIVERSITÉ DE CALIFORNIE À SANTA BARBARA

Fondé en 1995 par son chef actuel, Michel-Marc Gervais, le Chœur de Chambre réunit 34 chanteurs de l’Université de Californie à Santa Barbara, dont la moyenne d’âge est entre 18 à 22 ans. Formation unique en son genre, son effectif est composé d’élèves provenant de toutes disciplines confondues (philosophie, psychologie, biologie, ingénierie, physique, mathématiques...) ainsi que des élèves du Département de Musique de l’université (chanteurs, chefs de chœur, instrumentistes, compositeurs, théoriciens...). Voué à la formation, le Chœur de Chambre prépare le jeune musicien à un travail professionnel en lui offrant un éventail d’expériences musicales au niveau local, national et international. Il a pour vocation l’interprétation du répertoire a cappella des cinq derniers siècles, dont les œuvres majeures du 19ème et 20ème siècle occupent une place privilégiée.

En plus d’une série de concerts qu’il présente chaque année à Santa Barbara, le Chœur de Chambre participe à plusieurs festivals et collabore régulièrement avec des orchestres professionnels tel que le Santa Barbara Chamber Orchestra, le Santa Barbara Symphony et le Asia-America Symphony Orchestra à Los Angeles. Également, il se produit fréquemment en tournée en Amérique du Nord ainsi qu’en Europe. Il a enregistré plusieurs disques, dont Scandinavian Choral Music (1999), Levitas : Choral Masterworks (Frank Martin, Penderecki, Tavener, Barber et Vaughan Williams ; 2000), Victoria : Requiem (1605) (2000), un récital des chœurs a cappella de Brahms et Schumann (2001), la version de chambre de Carmina Burana de Carl Orff (2003), le Requiem de Fauré et de Duruflé (2004) ainsi que le premier enregistrement mondial de la Symphonie Nr. 10 de HeitorVilla-Lobos (2000) pour KOCH International avec le chef sud-américain, Gisèle Ben-Dor, et le Santa Barbara Symphony.

Depuis sa fondation, le chœur participe de façon étroite à la formation de chefs de chœurs, dont plusieurs sont issus de ses rangs. En 1996, il entreprend sa première résidence avec son chef à l’Académie Internationale de Direction de Chœur à l’Abbaye-aux-Dames à Saintes. En 1997, il organise un Symposium du Chant Choral voué à la musique contemporaine pour les neuf campus de l’Université de Californie en collaboration avec Eric Ericson et son célèbre Chœur de Chambre de Stockholm. En 1998, il entreprend une deuxième tournée française ainsi qu’une participation à l’Académie Internationale de Direction de Chœur à Tours, une activité qu’il reprend avec le Centre d’Art Polyphonique de Paris à Anglet en août 2001, et au Festival de Noirlac en juillet 2003. À la suite d’une tournée italienne en 2009, le Chœur de Chambre et son chef retrouvent la France en juin/juillet 2011 pour célébrer son 15ème anniversaire avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris (aussi fondée par Michel-Marc Gervais). Suite à cette collaboration, le Chœur de Chambre entreprendra une académie de direction de chœur à Tours, ainsi que plusieurs concerts en Touraine et Poitou-Charentes.

 

Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

JPEG - 37.5 ko

© J. Dumoux

La musique a toujours fait partie intégrante de la vie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. C’est alors même que s’élevaient les voûtes en ogive, lancées en plein ciel pour constituer le chœur de l’église, que naissait l’École de Notre-Dame et ses grandes polyphonies. A l’audace des bâtisseurs de cathédrales répondait celle des musiciens. Depuis lors, la tradition musicale de Notre-Dame de Paris s’est maintenue au plus haut niveau et chaque génération est venue apporter sa pierre au prestigieux édifice que constitue l’histoire musicale de la Cathédrale.

Conscients de ce patrimoine séculaire, du rayonnement national et international des activités et de l’excellence des formations dispensées par la Maîtrise Notre-Dame de Paris, l’Etat, la Ville de Paris et l’Association diocésaine de Paris ont décidé conjoin-tement en 1991 de créer l’association Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris.

Chargée de la coordination artistique et administrative de l’ensemble des aspects musicaux de la Cathédrale, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a pour missions essentielles l’enseignement musical et la formation des chanteurs, l’animation musicale des célébrations liturgiques de la Cathédrale, l’organisation de concerts et auditions, la recherche musicologique autour du patrimoine de Notre-Dame de Paris, la diffusion et la création musicales.

Un dispositif vocal et instrumental très complet est mis en œuvre au service de ces missions. L’élément central en est la Maîtrise Notre-Dame de Paris, composée de plusieurs ensembles (Chœur d’enfants, Jeune Ensemble, Chœur d’adultes en formation professionnelle, Ensemble grégorien), auxquels s’adjoignent ponctuellement des orchestres baroques ou symphoniques. Le grand-orgue, l’orgue de chœur et l’équipe d’organistes qui leur sont attachés sont également des acteurs majeurs.

La saison de concerts, les auditions d’orgue du dimanche après-midi, l’accueil chaque année d’une cinquantaine de chœurs du monde entier, ainsi que la présence quotidienne de la musique à Notre-Dame de Paris, témoignent d’une exigence de qualité musicale en harmonie avec la vocation exceptionnelle de ce haut lieu.

Retrouvez tous les concerts de la saison 2010-2011 en cliquant ici.

 

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits