En hommage aux chrétiens d’Irak et à tous les chrétiens d’Orient

Messe de l’Œuvre d’Orient

dimanche 15 mai 2011 à 15h30

Cette messe annuelle de l’Œuvre d’Orient sera célébrée pour la première fois depuis 1993 selon le rite syriaque catholique, par le Patriarche Ignace Youssef III Younan avec Mgr Matti Matoka, Archevêque émerite de Bagdad, sous la présidence du Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris et Ordinaire des catholiques orientaux en France.

Cette messe est un soutien et un hommage à toute la communauté irakienne, victime de l’attentat de la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel Secours à Bagdad le 31 octobre dernier.

« Il est de notre devoir d’aider les chrétiens irakiens – et plus largement tous les chrétiens d’Orient - à vivre, chez eux, en sécurité et dans le respect des droits de l’homme » a déclaré le Père Pascal Gollnisch, Directeur Général de l’Œuvre d’Orient qui informe et mobilise les instances politiques et organisations officielles pour que la sécurité, la pleine citoyenneté, la liberté religieuse deviennent une réalité pour les chrétiens d’Orient.

L’Église Syriaque Catholique en quelques dates :
- Vers 30 : Origine de l’Église, Saint Pierre est le premier évêque d’Antioche.
- En 512 : Séparation, après le concile de Chalcédoine.
- En 1557 : le Patriarche Ignace Nemetallah se rapproche de Rome.
- En 1783 : l’union sera définitive
- Depuis 2009, le Patriarcat établi au Liban est gouverné par S.B. Ignace Youssef III Younan.
Cette Église compte 175 000 fidèles à travers le monde. A Paris, le Père Elie Wardé est le curé de la paroisse St-Ephrem, 17 rue des Carmes, 75005

 
L’exposition "La Grande Aventure des chrétiens d’Orient", organisée par l’Œuvre d’Orient, nous permettra de découvrir, dans la cathédrale du 12 mai au 27 juin 2011, la richesse et la diversité des Églises et des Chrétiens d’Orient au travers d’un parcours didactique et largement illustré. Entrée libre.

 

L’Œuvre d’Orient

Créée en 1856 à l’initiative d’un groupe de laïcs profeseurs en Sorbonne autour du Baron Cauchy, célèbre mathématicien, afin de venir en aide aux enfants du Liban, elle est appelée "Œuvre des Ecoles d’Orient". Elle est reconnue Œuvre d’Eglise en 1858 par le Pape Pie IX. Suite au massacre des chrétiens maronites par les Druzes et à la disparition de l’empire ottoman, son action s’élargit rapidement à l’ensemble du Proche-Orient. L’association prend alors le nom d’"Œuvre d’Orient". L’abbé Lavigerie est sera le premier directeur. Elle est régie par la loi de 1901 et placée sous la protection de l’Archevêque de Paris.
Soutenue par plus de 100 000 donateurs attachés à l’Histoire et à la vie des Eglises d’orient, l’Oeuvre apporte son soutien financier aux plus démunis par le biais de ceux qui les aident : évêques, prêtres et surtout communautés religieuses autour de 3 missions : éducation, soins et apostolat social, aides culturelles et cultuelles. L’Œuvre d’Orient intervient dans 21 pays et participe au maintien dans leur pays des chrétiens d’orient.

Pour en savoir plus sur l’Œuvre d’Orient, cliquez ici.

 

 

JPEG - 112.2 ko
Sa Béatitude Antonios Naguib, Patriarche copte catholique d’Alexandrie, avec les Évêques d’Assiout, de Sohag et d’Ismaïlia, célèbrant la Messe annuelle de l’Œuvre d’Orient selon le rite copte de Saint Basile-le-Grand.

le 17 mai 2009 en la cathédrale Notre-Dame de Paris - © GODONG

 

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits