Concerts exceptionnels

"Passion selon Saint Jean" de BACH

Mardi 5 et mercredi 6 avril 2011 à 20h00

- Maîtrise Notre-Dame de Paris
(dir. Lionel SOW)
- Werner GÜRA, Évangéliste
- Christine WOLFF, soprano
- Marie-Claude CHAPPUIS, mezzo-soprano
- Raymund NOLTE, ténor
- Bertrand GRUNENWALD, baryton-basse

- Ensemble Orchestral de Paris
- Direction : Reinhard GŒBEL

 

Réunir le mythique chef Reinhard Gœbel et le ténor Werner Güra en Évangéliste constitue la promesse d’une Passion selon Saint Jean de Bach mémorable. Proposés par l’Ensemble orchestral de Paris et Musique sacrée à Notre-Dame de Paris, ces deux concerts exceptionnels sont un rendez-vous unique dans la vie musicale parisienne. Sous les voûtes de la cathédrale, avec la Maîtrise de Notre-Dame, la musique de Bach atteint des sommets de spiritualité.

 

 

 

 

Programme

-  Passion selon Saint Jean , BWV 245 de Jean-Sébastien BACH (1685-1750)

 

Reinhard GŒBEL

JPEG - 35.9 ko

© Konzertbüro Braun - Christina Bleier

La collaboration entre Musica Antiqua Köln et son fondateur Reinhard Goebel durait depuis presque vingt-cinq ans lorsque celui-ci reçut en 1997 le Grand Prix d’Etat du Land de Rhénanie-Westphalie du Nord “pour son interprètation exemplaire de la musique connue ou méconnue des 17ème et 18ème siècles, ... pour ses nouvelles et intéressantes découvertes en matière de recherche musicologique dans le domaine de la musique de l’époque baroque, rococo ou encore de l’ère pré-classique… “

Né à Siegen en 1952, Reinhard Goebel commença ses études musicales auprès de Franzjosef Maier, Professeur au Conservatoire de Cologne et Violon Solo du “Collegium Aureum”, puis à la Folkwangschule d’Essen auprès de Saschko Gawriloff, un des plus grands spécialistes de la musique contemporaine pour violon, réputé pour sa maîtrise des partitions modernes les plus difficiles. Il suivit ensuite l’enseignement d’Eduard Melkus et étudia plusieurs années auprès de Marie Leonhardt.

A l’Université de Cologne, il fit des études intensives de musicologie, et acquit ainsi les bases de cette parfaite connaissance du répertoire qui fait la valeur exclusive des concerts et des enregistrements de Musica Antiqua Köln et de ceux qu’il a pu enregistrer en tant que soliste. Dans le domaine de la musique ancienne, il n‘existe sans doute pas d’artistes qui aient autant contribué à révèler la richesse du patrimoine musical baroque.

Avec la création en 1973 de son ensemble Musica Antiqua de Cologne, Reinhard Goebel devait peu à peu devenir un des acteurs majeurs de la “scène de la musique ancienne” en Europe d’abord, puis dans le monde ensuite, sa réputation, notamment dans le domaine de la musique baroque allemande dont il est l’un des maîtres incontestés, dépassant largement les frontières du Vieux Continent.

 

L’ensemble Orchestral de Paris

JPEG - 86.4 ko

© Jean-Baptiste Millot

ADepuis sa création en 1978, l’Ensemble orchestral de Paris s’affirme comme l’orchestre de chambre de référence en France. La forme originale de ses concerts, ses lectures « chambristes » des œuvres, son travail de décloisonnement des répertoires et des lieux font de l’Ensemble orchestral une formation unique à Paris. Ces choix d’interprétation sont renforcés par les couleurs particulières que l’orchestre donne à ses saisons, notamment la voix et le répertoire d’oratorio.

L’Ensemble orchestral de Paris collabore ainsi avec les plus grands artistes : Heinrich Schiff, Louis Langrée, Maxim Vengerov, Frans Brüggen, Masaaki Suzuki, Thomas Zehetmair, Boris Berezovsky Douglas Boyd, Brigitte Engerer, Patricia Kopatchinskaja, Jeffrey Kahane, Sir Roger Norrington, Paul McCreesh, Stephen Kovacevich ou Vadim Repin, pour n’en citer que quelques-uns

Après les dernières directions musicales par Jean-Pierre Wallez, Armin Jordan, Jean-Jacques Kantorow et John Nelson, qui en est l’actuel directeur musical honoraire, l’Ensemble orchestral de Paris s’entoure aujourd’hui d’artistes associés partageant son engagement et sa vision « chambriste » du répertoire : Joseph Swensen, premier chef invité et conseiller artistique ; accentus et Laurence Equilbey, pour un compagnonnage sur le répertoire avec voix ; Deborah Nemtanu, violon solo super soliste et Nicolas Bacri, compositeur associé.

Au-delà de sa saison parisienne au théâtre des Champs-Élysées et à la cathédrale Notre-Dame de Paris, de concerts ou opéras à la Cité de la musique, la salle Pleyel ou au Théâtre du Châtelet, l’Ensemble orchestral étend son rayonnement en France et à l’étranger : tournées au Japon, en Espagne, en Amérique du Sud ; concerts à Lucerne, Londres ou Bratislava ; participations à de grands festivals (Schleswig-Holstein, Folles Journées, Saint-Denis, La Roque-d’Anthéron, etc.).

Au cours des dix dernières années, l’Ensemble orchestral de Paris s’est fait remarquer avec plus d’une vingtaine d’enregistrements mettant en valeur les répertoires vocal et d’oratorio, d’orchestre de chambre et la musique d’aujourd’hui. En témoignent notamment les DVD de la Messe en si de Bach à la cathédrale Notre-Dame de Paris et de l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven avec François-René Duchâble, à l’Opéra royal de Versailles ; les CD de l’intégrale des symphonies de Beethoven dirigées par John Nelson, les concertos pour piano de Saint-Saëns avec Brigitte Engerer ou les concertos pour piano de Chopin avec Boris Berezovsky.

Parallèlement à ces activités, l’Ensemble orchestral de Paris porte une attention toute particulière à l’engagement citoyen ; avec la volonté de se tourner vers les publics empêchés, il souhaite inscrire une part de ses activités sur les territoires de la ville de Paris. Dans ce sens, il propose des actions culturelles et pédagogiques, et met en place des mini-résidences dans certains quartiers parisiens (les 20e, 15e, 18e et 11e arrondissements). Il encourage également l’insertion professionnelle et la formation, avec l’académie de joué-dirigé « Paris Play-Direct Academy », et par le renouvellement du partenariat avec le Conservatoire à rayonnement régional de Paris.

 

Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

JPEG - 37.5 ko

© J. Dumoux

La musique a toujours fait partie intégrante de la vie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. C’est alors même que s’élevaient les voûtes en ogive, lancées en plein ciel pour constituer le chœur de l’église, que naissait l’École de Notre-Dame et ses grandes polyphonies. A l’audace des bâtisseurs de cathédrales répondait celle des musiciens. Depuis lors, la tradition musicale de Notre-Dame de Paris s’est maintenue au plus haut niveau et chaque génération est venue apporter sa pierre au prestigieux édifice que constitue l’histoire musicale de la Cathédrale.

Conscients de ce patrimoine séculaire, du rayonnement national et international des activités et de l’excellence des formations dispensées par la Maîtrise Notre-Dame de Paris, l’Etat, la Ville de Paris et l’Association diocésaine de Paris ont décidé conjoin-tement en 1991 de créer l’association Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris.

Chargée de la coordination artistique et administrative de l’ensemble des aspects musicaux de la Cathédrale, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a pour missions essentielles l’enseignement musical et la formation des chanteurs, l’animation musicale des célébrations liturgiques de la Cathédrale, l’organisation de concerts et auditions, la recherche musicologique autour du patrimoine de Notre-Dame de Paris, la diffusion et la création musicales.

Un dispositif vocal et instrumental très complet est mis en œuvre au service de ces missions. L’élément central en est la Maîtrise Notre-Dame de Paris, composée de plusieurs ensembles (Chœur d’enfants, Jeune Ensemble, Chœur d’adultes en formation professionnelle, Ensemble grégorien), auxquels s’adjoignent ponctuellement des orchestres baroques ou symphoniques. Le grand-orgue, l’orgue de chœur et l’équipe d’organistes qui leur sont attachés sont également des acteurs majeurs.

La saison de concerts, les auditions d’orgue du dimanche après-midi, l’accueil chaque année d’une cinquantaine de chœurs du monde entier, ainsi que la présence quotidienne de la musique à Notre-Dame de Paris, témoignent d’une exigence de qualité musicale en harmonie avec la vocation exceptionnelle de ce haut lieu.

 

Retrouvez tous les concerts de la saison 2010-2011 en cliquant ici.

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits