Concert

Solistes de Notre-Dame de Paris et Grandes Orgues

Lundi 2 août 2010 à 20h30

- Solistes de Notre-Dame de Paris : Amélie Gautier, Raphaël Mas, Vincent Lièvre-Picard, Emmanuel Bouquey, Christophe Gautier
- Yves CASTAGNET, Orgue de Chœur et Orgue Positif
- Olivier LATRY, Grand-Orgue

 

 

Ce concert est donné dans le cadre de la saison de concert d’été de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris.

Au cours de ces concerts, des solistes des chœurs de la Maîtrise de la cathédrale interprétèrent des œuvres vocales sacrées accompagnées à l’orgue de chœur et au continuo. Ces œuvres alternèrent avec des interventions aux grandes orgues de la cathédrale.

 

Programme

- Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Pièce d’orgue en sol BWV 572
- Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) : Le Reniement de Saint Pierre
- Nicolas de Grigny (1672-1703) : Hymne Ave Maris Stella en alternance avec le plain-chant
- Marc-Antoine Charpentier (1743-1704) : O Amor
- Anonyme : Veni sponsa mea
- Louis Marchand (1667-1732) : Grand Dialogue en Ut, extrait du Troisième livre
- Henri du Mont (1610-1684) : Litanies à la Vierge
- Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Toccata et fugue en ré mineur BWV 565

 

Olivier LATRY

JPEG - 44.8 ko

© NDP

Olivier LATRY est considéré comme l’un des organistes les plus marquants de sa génération, non seulement en France, mais également sur la scène internationale.

Après avoir débuté ses études musicales à Boulogne-sur-Mer, où il est né en 1962, il entre dans la classe d’orgue de Gaston LITAIZE au Conservatoire National de Région de Saint-Maur en 1978. Au Conservatoire de Paris, il travaille l’écriture avec Jean-Claude RAYNAUD.

Professeur d’orgue dès 1983 à l’Institut Catholique de Paris puis au CNR de Reims, il succède à son maître Gaston LITAIZE au CNR de Saint-Maur en 1990. En 1995, il est nommé professeur d’orgue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris aux côtés de Michel BOUVARD.

Titulaire du grand orgue de la Cathédrale de Meaux de 1981 à 1985, il est nommé par concours, à 23 ans, titulaire des prestigieuses grandes orgues de Notre-Dame de Paris, à la suite de Pierre COCHEREAU. Il partage toujours cette activité avec Philippe LEFEBVRE et Jean-Pierre LEGUAY.

Olivier LATRY mène une activité de concertiste qui l’a amenée à se produire dans plus de cinquante pays sur les cinq continents, notamment aux Etats-Unis où l’invitation par l’American Guild of Organists au congrès d’Houston en 1988 lui a prévalu de devenir l’un des organistes français les plus populaires en Amérique du Nord. Il a aussi réalisé de nombreux enregistrements (Bach, Mozart, Schumann, Widor, Franck, Vierne, Duruflé…) qui lui ont valu l’éloge de la critique.

Sans vouloir se spécialiser dans un répertoire précis, Olivier LATRY se veut l’ambassadeur de la musique française des XVIIème au XXème siècles qu’il s’attache à faire vivre parallèlement à l’art de l’improvisation. On le compte parmi les improvisateurs actuels les plus réputés, dans la tradition d’une lignée française d’exception de Charles TOURNEMIRE à Pierre COCHEREAU.

Il porte une prédilection particulière aux musiques de notre temps et a ainsi participé à la création d’œuvres de Xavier DARASSE, Claude BALLIF, Thierry PECOU, Vincent PAULET, Thierry ESCAICH et Jean-Louis FLORENTZ. Il a également effectué un important travail sur l’œuvre d’Olivier MESSIAEN qui s’est conclu en l’an 2000 par une intégrale des œuvres pour orgue donnée lors d’une série de concerts fort remarqués à Paris, Londres et New-York, et par un enregistrement de cette intégrale à Notre-Dame de Paris pour la firme Deutsche Grammophon.

Son action en faveur de l’orgue lui a permis de remporter le Prix de la Fondation Cino et Simone Del Duca, qui lui a été officiellement remis en Novembre 2000 sous la coupole de l’Institut de France. Il a également reçu, au Royaume-Uni, un Honorary Fellowship de la North and Midlands School of Music en 2006, et du Royal College of organists en 2007.

Pour consulter la discographie d’Olivier LATRY à Notre-Dame de Paris, cliquez ici.

 

Yves CASTAGNET

JPEG - 42.7 ko

© NDP

Yves Castagnet a effectué ses études musicales au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dans les classes d’orgue, d’harmonie, de contrepoint, de fugue, d’orchestration et d’improvisation. Ces études ont été récompensées par plusieurs premiers prix, au nombre desquels un premier prix d’orgue en 1985.

En 1988, il remporte le grand prix d’interprétation au Concours international d’orgue Grand Prix de Chartres. Il commence alors une carrière de soliste qui lui permet de se produire régulièrement en France comme à l’étranger. C’est cette même année qu’il sera nommé, par concours, organiste titulaire de l’orgue de chœur de Notre-Dame de Paris.

Parallèlement à ses activités de soliste, Yves Castagnet consacre une très grande part de son temps au métier d’organiste liturgique au chœur Notre-Dame de Paris, où il accompagne quotidiennement les offices chantés par la Maîtrise de la cathédrale.
À la fois récitaliste et continuiste, Yves Castagnet est très attaché à l’accompagnement des chanteurs. Dans le cadre de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, il enseigne l’interprétation aux chanteurs du chœur d’adultes, dont il accompagne régulièrement les productions en concert. Il est également invité par d’autres formations, comme le Concert d’Astrée (Emmanuelle Haïm), le Chœur de Radio France ou le Chœur de l’université Paris-Sorbonne.

Yves Castagnet a déjà enregistré cinq disques, tous salués par les plus hautes récompenses des revues spécialisées : Dupré (Symphonie-Passion et Évocation) et Vierne (Première et Deuxième Symphonies) aux grandes orgues de l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen, chez Sony ; Mendelssohn (les Six Sonates) aux grandes orgues de l’église de Masevaux et Duruflé (Requiem) aux grandes orgues et avec la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, chez BMG ; et enfin un album Liszt, Reubke, Schumann, Mendelssohn aux grandes orgues de l’église de la Madeleine (Paris) chez MKI. Fin 2005, il a publié chez Intrada un disque Dupré aux grandes orgues de Notre-Dame de Paris, avec au programme Le Chemin de la Croix et la Deuxième Symphonie, en ut dièse mineur (Intra020), disque qui fut souligné par la critique musicale et reçu un Diapason d’Or. Il apparaît également dans le double CD rassemblant les meilleurs moments de la saison 2004/2005 des Concerts à Saint-Étienne-du-Mont (Paris), où il joue Mendelssohn, Vierne, Widor et Dupré (Intra018).

 

Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

JPEG - 37.5 ko

© J. Dumoux

La musique a toujours fait partie intégrante de la vie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. C’est alors même que s’élevaient les voûtes en ogive, lancées en plein ciel pour constituer le chœur de l’église, que naissait l’École de Notre-Dame et ses grandes polyphonies. A l’audace des bâtisseurs de cathédrales répondait celle des musiciens. Depuis lors, la tradition musicale de Notre-Dame de Paris s’est maintenue au plus haut niveau et chaque génération est venue apporter sa pierre au prestigieux édifice que constitue l’histoire musicale de la Cathédrale.

Conscients de ce patrimoine séculaire, du rayonnement national et international des activités et de l’excellence des formations dispensées par la Maîtrise Notre-Dame de Paris, l’Etat, la Ville de Paris et l’Association diocésaine de Paris ont décidé conjoin-tement en 1991 de créer l’association Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris.

Chargée de la coordination artistique et administrative de l’ensemble des aspects musicaux de la Cathédrale, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a pour missions essentielles l’enseignement musical et la formation des chanteurs, l’animation musicale des célébrations liturgiques de la Cathédrale, l’organisation de concerts et auditions, la recherche musicologique autour du patrimoine de Notre-Dame de Paris, la diffusion et la création musicales.

Un dispositif vocal et instrumental très complet est mis en œuvre au service de ces missions. L’élément central en est la Maîtrise Notre-Dame de Paris, composée de plusieurs ensembles (Chœur d’enfants, Jeune Ensemble, Chœur d’adultes en formation professionnelle, Ensemble grégorien), auxquels s’adjoignent ponctuellement des orchestres baroques ou symphoniques. Le grand-orgue, l’orgue de chœur et l’équipe d’organistes qui leur sont attachés sont également des acteurs majeurs.

La saison de concerts, les auditions d’orgue du dimanche après-midi, l’accueil chaque année d’une cinquantaine de chœurs du monde entier, ainsi que la présence quotidienne de la musique à Notre-Dame de Paris, témoignent d’une exigence de qualité musicale en harmonie avec la vocation exceptionnelle de ce haut lieu.

 

Les concerts de la saison d’été juillet-août 2010

- Lundi 5 juillet 2010 à 20h30 : Chant grégorien, Musiques médiévales : "Mater Salvatoris"

- Lundi 12 juillet 2010 à 20h30 : Récital aux grandes orgues par Olivier LATRY

- Lundi 26 juillet 2010 à 20h30 : Solistes de Notre-Dame de Paris et grandes orgues

- Lundi 2 août 2010 à 20h30 : Solistes de Notre-Dame de Paris et grandes orgues

- Vendredi 13 août 2010 à 20h30 : Chant grégorien et grandes orgues

Diocèse de Paris Notre-Dame de Paris 2013 Facebook Google Twitter Flickr Youtube Foursquare RSS
Français
English
Faire un Don
Calendrier
Horaires
Visites
Contacts
Newsletter
Crédits