Chargement Événements

« All Événements

  • Cet événement est passé

Navigation Événement

30 juin 2018

Ordinations sacerdotales

Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

30 juin à 9h30 - 12h00

Le 30 juin 2018 à 9h30 à Notre-Dame de Paris, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, ordonnera de nouveaux prêtres.

Cet événement sera l’occasion d’un rassemblement des servants d’autel.

Une messe pour les jeunes et les vocations sera célébrée la veille, vendredi 29 juin à 19h à Saint-Sulpice, par Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris.

Présentation

Ramzi Saadé
arton46315-e2645Ramzi a 47 ans. Il a grandi au Liban où habite toute sa famille. Après des études d’ingénieur, il a travaillé jusqu’à l’âge de 37 ans dans des sociétés de télécommunication en Europe, dans le Golfe et au Proche Orient. Baptisé et confirmé bébé selon le rite maronite, sa vie chrétienne a connu un nouveau départ suite à un pèlerinage à Paray-le-Monial en 2002. Trois ans plus tard, Ramzi fait l’Emmanuel School of Mission de Rome. En 2009, recherchant plus de sens à son activité professionnelle, Ramzi décide de s’engager dans une ONG française, l’IECD, et retourne au Liban pour occuper le poste de délégué pour le Proche-Orient. À la suite du décès de son père en 2010, tout en cheminant dans la Communauté de l’Emmanuel, se dessine son appel au sacerdoce. Il entre en propédeutique à la Maison Saint-Joseph de Namur en 2011, puis poursuit sa route à Paris, à la Maison Saint-Martin pour le premier cycle et à la Maison Saint-Vincent pour le deuxième cycle. Ramzi a été ordonné diacre le 7 octobre dernier à Saint-Laurent. Après avoir validé son baccalauréat canonique, il est parti en stage paroissial au Liban afin de se former à la liturgie et à la spiritualité maronite.

Julien Guérin

arton46314-90e9d

Julien a juste 34 ans. Il est le cadet d’une fratrie de cinq enfants et a grandi dans la Drôme où sa famille demeure toujours. Julien a commencé par des études commerciales pour s’orienter ensuite vers les sciences de l’environnement, étudiant ainsi à Chambéry, Grenoble, Vienne, Évreux, passant encore par la Seine-et-Marne pour achever finalement ses études à Paris. Habitant alors dans le presbytère de la paroisse Saint-Laurent (10e), les circonstances lui permettent de renouer avec la foi de son enfance et de reprendre le fil d’un appel au sacerdoce entendu autrefois, en s’appuyant sur la communauté de l’Emmanuel. Après une année de travail dans la construction de pipelines, Julien rejoint en 2010 l’année Saint-Joseph à Namur (année propédeutique de la Communauté de l’Emmanuel), et l’année suivante le Séminaire de Paris où il restera cinq ans, servant dans les paroisses de Saint-Nicolas de Champs (3e), Saint-Honoré d’Eylau (16e), et Saint-Joseph Artisan (11e). Après son baccalauréat de théologie et son ordination diaconale le 18 septembre 2016, Julien a commencé une licence de théologie à Bruxelles en vivant dans la Maison Notre-Dame de la Providence, maison de formation de la Communauté de l’Emmanuel. Depuis un an, il poursuit sa licence au collège des Bernardins, en vivant dans la paroisse de Saint-Joseph Artisan.

Jean-Basile Gras

arton46313-312ea

Âgé de 30 ans, Jean-Basile a deux sœurs dont une sœur jumelle. C’est un enfant de la paroisse Saint-Ferdinand où il a été responsable des servants de messe pendant plusieurs années. C’est dans ce cadre que sa foi et sa vocation ont pu grandir. Jean-Basile a fait une classe préparatoire scientifique et des études d’ingénieur, couronnées par un semestre de stage sur un chantier en Finlande. Il est ensuite rentré à la Maison Saint-Augustin. Il a vécu la suite de sa formation à la Maison Notre-Dame de la Strada de Bruxelles, jusqu’à son baccalauréat canonique de théologie passé en juin 2017. Durant ces années, il a servi en particulier à l’aumônerie du lycée français. Après son ordination diaconale, Jean-Basile a été envoyé à la paroisse Saint-André de Banigbé près de Porto Novo au Bénin, pour une année de service diaconal.

Pierre-Henri Debray

arton46312-c246dPierre-Henri a 31 ans et trois sœurs aînées. Il a grandi dans le quartier du Trocadéro et fait ses études à Franklin (Saint-Louis de Gonzague) jusqu’au baccalauréat, avec un engagement suivi dans la maîtrise du collège. Après des études de commerce qui le conduiront à vivre une partie de sa scolarité à l’étranger, Pierre-Henri a travaillé un an dans une grande banque française. C’est notamment lors de ses années de prépa dans le Nord que son appel au sacerdoce a mûri, et Pierre-Henri est entré à la Maison Saint-Augustin en 2011. Au Séminaire de Paris, il est passé par la Maison Saint-Louis-en-l’Ile pour son premier cycle, et par la Maison Saint-Roch pour son deuxième cycle, avec un engagement dans la paroisse du Saint-Esprit (12e), puis auprès des classes préparatoires de Sainte-Marie de Neuilly et de la paroisse Notre-Dame du Travail (14e). Ordonné diacre le 10 septembre 2017 dernier, Pierre-Henri a rejoint Bruxelles et l’Institut d’Études Théologiques pour une Licence de théologie qu’il achèvera l’an prochain.

Philippe Cazala

arton46311-dab4f Né en 1986, Philippe aura bientôt 32 ans. Après son ordination diaconale, le 10 septembre dernier, à Sainte Jeanne de Chantal, Philippe a rejoint le Séminaire Français de Rome et l’Institut biblique Pontifical de Rome pour commencer une licence de sciences bibliques qu’il poursuivra l’an prochain. Philippe est le second d’une famille de quatre enfants et a grandi dans le 16e arrondissement, en faisant ses études aux lycées Molière et Louis-le-Grand, puis à l’École Normale Supérieure en histoire et en archéologie. Bien inséré dans les œuvres de jeunesse de sa paroisse de Notre-Dame de l’Assomption, Philippe a mis rapidement le service de la messe au cœur de sa vie de foi. L’appel du Seigneur, entendu dès son enfance, a pu grandir dans ce cadre, puis à travers ses engagements d’étudiant, notamment à l’aumônerie de l’ENS et dans le groupe Even. Après son année à la Maison Saint-Augustin en 2010-2011, Philippe a enseigné une année pour achever ses études, en résidant à la paroisse de l’Immaculée Conception, puis a fait son premier cycle à la Maison Saint-Denys. Il est ensuite parti pour Notre-Dame de la Strada à Bruxelles, où il a vécu trois années, avec des services apostoliques auprès de jeunes couples et des adolescents de la paroisse Saint-Denis.

Henri Beaussant

arton46310-5b06f

Aîné d’une famille parisienne de trois enfants, Henri a 30 ans. Son histoire chrétienne a été marquée par le service de l’autel, dès l’âge de six ans à la paroisse saint Léon, où il a grandi. Durant ses études de droit à Assas, il mûrit la question du sacerdoce au sein des paroisses Sainte-Cécile à Boulogne, Notre-Dame de l’Assomption à Paris et de la Communauté apostolique Aïn Karem qu’il rejoint en 2012. Après une année propédeutique à Toulon, Henri entre au Séminaire de Paris, à la Maison Saint-Louis en l’Isle. Il a été ensuite envoyé à Bruxelles à Notre-Dame de la Strada, maison des séminaristes de Paris en formation auprès de l’Institut d’Études Théologiques des pères jésuites où il vient de passer son baccalauréat canonique. Il a été ordonné diacre le 10 septembre dernier après avoir passé un semestre dans la paroisse londonienne Saint Anthony of Padoua, tenue par les frères de Saint-Jean.

Alexis Balmont

arton46309-e0958Alexis a tout juste 30 ans. Il a trois sœurs. Il est né et a grandi à Paris où il a fait des études d’ingénieur à l’École Centrale Paris, après son baccalauréat à Saint-Louis de Gonzague. Sa vie chrétienne s’est appuyée, entre autre, sur son engagement dans le scoutisme au sein du groupe Gerson. Jeune adulte, son goût pour l’Écriture Sainte a grandi, fortifié par la proposition Even et une Licence de Lettres classiques. À la fin de ses études, Alexis a découvert les Missions Étrangères de Paris (MEP) lors d’un an de volontariat en Thaïlande. Cette année lui a aussi permis d’approfondir sa vie de prière et de mûrir la question du sacerdoce. À son retour, il est devenu aspirant MEP et a été envoyé au Séminaire de Paris, à la Maison Saint-Séverin. Il a vécu ensuite trois années à la Maison Saint-Germain et à la Maison Saint-Bernard, durant lesquelles il a servi dans les paroisses de Notre-Dame des Foyers et de Saint-Léon où il a été ordonné diacre le 23 septembre dernier. Ce jour-là, il a reçu sa destination en Asie ad vitam : la Chine. Depuis un an, Alexis se trouve au Séminaire Français de Rome où il prépare une licence de sciences bibliques, qu’il poursuivra l’an prochain, à l’Institut Biblique Pontifical.

Détails

Date :
30 juin
Heure :
9h30 - 12h00

Venir