Chargement Événements

« All Événements

  • Cet événement est passé

Navigation Événement

10 janvier 2017

Exposition « Tapis du choeur »

Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

10 janvier

|Récurrent Événement (Voir tous les événements)
Tous les jours jusqu'à 14 January 2017

Du 3 au 14 janvier 2017 (sauf le 8 janvier)

 

TAPIS DU CHŒUR ET ORNEMENTS LITURGIQUES DE DRAP D’OR
PRÉSENTS DE CHARLES X, LOUIS-PHILIPPE ET NAPOLÉON III

 

Du 3 au 14 janvier 2017 (sauf le 8 janvier), sera exposé dans la nef de la cathédrale le tapis monumental, près de 200 mètres carrés, tissé de 1825 à 1833 pour le chœur de Notre-Dame par la célèbre Manufacture de la Savonnerie. Seront également présentés les riches vêtements liturgiques offerts à la cathédrale au XIXe siècle par Charles X, Louis-Philippe et Napoléon III.

 

Parmi les trésors méconnus conservés à Notre-Dame figure au premier rang ce tapis au décor grandiose. Lorsqu’en 2014, le grand tapis de Savonnerie du chœur de Notre-Dame fut exposé dans la nef, nul n’avait pu voir, ni admirer depuis près de trente ans, ce somptueux tissage dont l’origine exacte était oubliée, d’aucuns évoquant le « tapis du Sacre [de Napoléon Ier, 1804] », d’autres doutant même qu’il soit encore conservé à Notre-Dame. Sa présentation constituait un événement qui se renouvelle cette année.

Son rare décor avec sa forte symbolique à caractère religieux, ses dimensions exceptionnelles, près de 200 m2, en font l’une des pièces les plus remarquables de la célèbre manufacture de la Savonnerie. Commandé en 1825, la première année du règne de Charles X, le tapis sera offert à Notre-Dame par Louis-Philippe, à l’occasion du baptême en 1841 de son petit-fils, le comte de Paris. Le roi des Français ne faisait qu’accomplir une décision prise par le dernier roi de France. La naissance en 1838 du prince avait été marquée par un don royal non moins prestigieux : un « ornement complet en drap d’or », ensemble de vêtements liturgiques. Un ornement similaire avait été acquis par la cathédrale quelques années auparavant en 1825 grâce aux largesses de Charles X peu après son sacre, un autre offert quelques années plus tard en 1856 par Napoléon III pour le baptême de son fils, le Prince impérial.

Ce tapis et ces vêtements liturgiques sont associés à toutes les grandes heures de la cathédrale aux XIXe et XXe siècles, des solennités liturgiques aux temps forts de l’histoire de France célébrés à Notre-Dame, sous la Restauration, la Monarchie de Juillet, le Second Empire, les républiques successives.

Ce tapis est à nouveau dévoilé au public grâce à un partenariat entre la cathédrale Notre-Dame de Paris, la DRAC Île-de-France et le Mobilier national.

 

Accès libre et gratuit, aux horaires d’ouverture de la cathédrale.

 

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris dédie cette exposition
à la mémoire de Madame Chantal Gastinel-Coural,
conseiller honoraire du Mobilier national.
Par ses travaux de recherche, par sa bienveillante collaboration,
elle fut l’un des artisans essentiels sans qui ces présentations de 2014 et de 2017
du tapis du chœur et des ornements de drap d’or
n’auraient pu avoir lieu.

 

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris tient à remercier :

La Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Île-de-France
pour les travaux de conservation réalisés sur le tapis.

Le Mobilier national
pour la mise à disposition de ses archives et collections.

Madame Chantal Gastinel-Coural
conseiller honoraire du Mobilier national
pour ses travaux de recherche et sa bienveillante collaboration.

Les Musées et Domaine nationaux du Palais de Compiègne
le Musée Vivant Denon de Chalon-sur-Saône
le Musée Ingres de Montauban
les sociétés Lelièvre, Tassinari & Chatel à Lyon et à Paris
Monsieur Bernard Tassinari
la paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois de Paris
les Archives historiques du diocèse de Paris
pour la mise à disposition de leurs archives et collections.

 

Maîtrise d’ouvrage :
Monseigneur Patrick Chauvet
recteur-archiprêtre de Notre-Dame de Paris

Maîtrise d’œuvre :
Laurent Prades
régisseur général de Notre-Dame de Paris

 

NDP Invitation presse tapis logos

 

ND-tapis_6633_modifié-1 - Version 2 copie

© NDP

 

 

 

© NDP

Rinceaux de feuilles d’ornements bordant la croix. © NDP

 

© NDP

Corne d’abondance en or chargée de fruits et d’épis de blé.© NDP

 

© NDP

Trophée liturgique dans l’arcature droite de la châsse : candélabre, croix, lanterne et bannière de procession, encensoirs, aiguière, livres liturgiques. © NDP

 

© NDP

Châsse en architecture gothique renfermant les trophées sacerdotaux. Arcature centrale à double ogive : grand lutrin avec représentation symbolique des quatre évangélistes – le tétramorphe : le taureau (saint Luc), le lion (saint Marc), l’homme (saint Matthieu) et l’aigle (saint Jean) – croix de procession, bannière, crosses, encensoirs, bassin, chandeliers, étole, tiare, mitre, livres liturgiques, bénitier et goupillon, plateau et burettes. © NDP

 

Notre-Dame_de_Paris_-_Tapis_monumental_du_chœur_-_024 - Version 2

Dans des arcatures gothiques au centre de la croix, un soleil sur fond vert tissé en 1833 en remplacement des armes de France. © NDP

 

7. NDP 2012 05 07-

Ordinations à Notre-Dame par le cardinal Verdier, archevêque de Paris, de 58 prêtres le 29 juin 1938 (prostration pendant le chant des litanies des saints). Au sol de la nef, le tapis du chœur. © NDP

 

Boullay

Le tapis déroulé dans le chœur dans les années 1980. © NDP

 

ND-ornements_6726

Chape. Mathevon & Bouvard et Didier Petit, Lyon, 1825. Drap d’or relevé en bosse à décor de branches de chêne et de lys au naturel, avec grappes de raisin et épis de blé, commandé grâce à Charles X après son sacre. Détruit en partie en 1830 et 1831, reconfectionné en 1856. © NDP

 

ND-ornements_6742 (1)

Devant de l’une des dalmatiques de l’ornement offert par Louis-Philippe en 1838 après la naissance du comte de Paris. Drap d’or orné de palmes, d’épis de blé et de raisins commandé en 1835 par le Garde-Meuble de la Couronne à Grand frères, Lyon, et confectionné par le chasublier Biais, Paris. © NDP

 

ND26_JPG_0221R

Chape de l’ornement offert par Napoléon III. Brocart or à dessin de feuillages sur fond satin blanc broché soies nuées, à décor de fleurs, de grappes de raisin et d’épis de blé, commandé par le Garde-Meuble de la Couronne en 1837 à Grand frères, Lyon, sur instructions de la reine Marie-Amélie. © NDP

Détails

Date :
10 janvier

Venir