Chargement Événements

« All Événements

  • Cet événement est passé

Navigation Événement

28 mars 2017

Concert : Maurice Ohana, Cantigas

Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

28 mars à 20h30 - 21h30

Maîtrise Notre-Dame de Paris

Orchestre du Conservatoire de Paris

Henri Chalet et Emilie Fleury, direction

Maurice Ohana, compositeur français d’origine espagnole et digne héritier de Debussy et de Falla, compose dans les années 1950 ce recueil de Cantigas d’inspiration espagnole et qui marque une volonté de retour aux sources en retrouvant les racines profondes de ses origines.

Le terme de Cantigas désigne les monodies sacrées qui nous sont parvenues sous le nom du roi de Castille Alphonse le Sage. Elles constituent un des trésors essentiels de la musique d’Occident et Ohana s’en inspire en utilisant dans cette œuvre de vieux poèmes lyriques religieux espagnols.

L’œuvre est construite dans un esprit dramatique et nous plonge à la fois dans de violentes explosions rythmiques (Cantiga des Rois Mages), une berceuse apaisante de la Vierge (Cantiga de la Fuite en Egypte), un chant guerrier (Chant de la Veille), une laude à la Vierge d’une grande douceur et d’une bouleversante simplicité (Cantiga de la Fleur d’oranger) les chœurs dansés des pèlerins (Cantiga de la Nuit Sainte) et enfin la jubilation rayonnante du finale qui salue la Nativité du Christ et qui conclut triomphalement sur le mot « Vida » (Vie).

Ce programme en hommage à Ohana et à la Musique Espagnole sera l’occasion d’entendre les Quatre Chœurs d’Ohana par les chanteurs répartis dans la cathédrale. Une mise en miroir avec des motets de compositeurs célèbres de la renaissance permettra une immersion totale dans ce lieu exceptionnel.

//////////////////////////////////////

Programme

Maurice Ohana (1913-1992), Quatre chœurs pour voix d’enfants

I. Neige sur les orangers

II. Mayombé

III. Nuées

IV. Carillon

Tomás Luis de Victoria (1548-1611), Ave Maria à 4

Cristóbal de Morales (1500-1553),Regina coeli à 5

Tomás Luis de Victoria (1548-1611), Congratulamini mihi à 6, Ave Regina caelorum  à 8 et Ave Maria à 8

Maurice Ohana (1913-1992), Cantigas

I. Cantiga de los Reyes Magos

II. Cantiga del destierro

III. Cantiga de vela

IV. Cantiga del azahar

V. Cantiga de la Noche Santa

VI. Cantiga del Nacimiento

//////////////////////////////////////

Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris

Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris — ou plus simplement « Le Conservatoire de Paris » comme il est connu depuis toujours à travers le monde — a pour origine l’Ecole royale de chant et de déclamation, fondée en 1783, et l’Ecole de musique municipale fondée en 1792 pour former les instrumentistes de la musique de la Garde nationale. Réorganisé en 1795, il s’installe en 1796 dans les bâtiments de l’ancienne Ecole royale de chant et de déclamation, rue Bergère, actuelle rue du Conservatoire, dans le IXème arrondissement. Des cours de danse, de déclamation lyrique et dramatique, de maintien théâtral et de mouvement du corps complètent le programme d’enseignement en 1806. En 1911, le Conservatoire déménage dans un ancien collège de jésuites, rue de Madrid, dans le VIIIème arrondissement. En 1984, le Président de la République, François Mitterrand, décide d’intégrer le Conservatoire au projet de Cité de la musique à la Villette et inaugure en 1990 son nouveau bâtiment de 35000 mètres carrés, conçu par l’architecte Christian de Portzamparc. Placé sous la tutelle du ministère chargé de la culture, le Conservatoire est aujourd’hui un établissement public à caractère administratif d’enseignement supérieur. Il dispense un enseignement et une formation professionnelle de haut niveau dans les domaines de la musique, de la danse et des nouvelles technologies du son. Ces enseignements comprennent les connaissances théoriques et la maîtrise pratique nécessaires dans les activités suivantes : disciplines instrumentales classiques et contemporaines, musique ancienne, jazz et musiques improvisées, disciplines vocales, écriture, composition direction d’orchestre, musicologie et analyse, pédagogie et formation à l’enseignement, métiers du son, danse classique et contemporaine. La pédagogie repose également sur la mise en situation des élèves pour lesquels le Conservatoire organise environ 300 spectacles musicaux et chorégraphiques dans ses trois salles publiques ainsi que dans de nombreuses institutions partenaires en France et à l’étranger.

L’établissement accueille environ 1 350 élèves dont un peu plus de 17 % de ressortissants étrangers venus de 44 pays. Les élèves sont encadrés par un corps enseignant d’une qualité artistique confirmée et pour beaucoup, issus du Conservatoire de Paris, composé de plus de 400 artistes. Lieu de tradition et de rencontres artistiques au plus haut niveau, le Conservatoire est un laboratoire de création et d’innovation où toutes les expérimentations artistiques sont fortement encouragées, dans la lignée des artistes exceptionnels qu’il a formés depuis plus de deux siècles, de Hector Berlioz, Georges Bizet, César Franck, Gabriel Fauré, Claude Debussy à Olivier Messiaen, Betsy Jolas, Pierre Boulez, Thierry Escaich, Jean-François Zygel, en passant par les interprètes Jean-Pierre Rampal, Maurice André, et plus récemment, Cédric Tiberghien, Renaud et Gauthier Capuçon, Nicholas Angelich, David Frey, Lionel Bringuier, Bertrand Chamayou, Emmanuelle Haïm, Patricia Petibon…

Le Conservatoire est aujourd’hui dirigé par le compositeur et chef d’orchestre, Bruno Mantovani.

//////////////////////////////////////

Henri Chalet

Après avoir assuré les fonctions de chef de chœur assistant auprès de Lionel Sow à la Maîtrise Notre-Dame de Paris (Chœur d’enfants), et professeur d’écriture et de direction de chœur (Chœur d’adultes), Henri Chalet prend en septembre 2014 le poste de Chef de chœur principal de la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

Diplômé du CNSM de Paris dans les classes d’écriture et du CNSM de Lyon en direction de chœur, Henri Chalet dirige, depuis 2010, le Jeune Chœur de Paris au Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs / CRR de Paris. Il succède à ce poste à Laurence Equilbey et Geoffroy Jourdain dont il était l’assistant.

Il fut jusqu’en 2011, directeur artistique de la Maîtrise de Saint-Christophe de Javel avec laquelle il a enregistré entre autres le Requiem de Duruflé et les Psaumes d’Yves Castagnet (créations). Depuis 2011, il est régulièrement appelé à préparer le Chœur de l’Orchestre de Paris.

La notoriété de ces postes lui permet d’être chef invité au Muziekgebouw d’Amsterdam lors du festival Tenso pour la création d’une pièce de Léo Samama puis en 2010, lors de la Nuit de la Voix de la Fondation Orange à l’Opéra Comique.

Avec le Jeune Chœur de Paris, il participe à des enregistrements prestigieux auprès de Natalie Dessay, Karine Deshayes, Philippe Cassard ou encore avec Marie-Nicole Lemieux et l’Orchestre national de France, et enfin avec Sabine Devieilhe et l’orchestre Les Ambassadeurs.

Organiste de formation, et diplômé des CRR de Paris et Boulogne-Billancourt, Henri Chalet a été par ailleurs co-titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Versailles jusqu’en septembre 2014.

//////////////////////////////////////

Emilie Fleury

C’est après avoir débuté  sa formation musicale au Conservatoire de Besançon (violon, écriture, analyse) qu’Emilie Fleury s’oriente vers le chant et la direction de chœur. Parallèlement à des études musicologiques, elle intègre la classe de direction de chœur de Bernard Têtu, Nicole Corti et Valérie Fayet au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (CNSM), dont elle sort diplômée en 2005. Ces années d’études lui ont permis de se perfectionner dans différents domaines, (opéra, oratorio, chœurs d’enfants, musique ancienne), notamment auprès de Alan Woodbridge, C.L. Wu, Patrick Davin, Joël Suhubiette et Dominique Vellard. Intéressée par la direction d’orchestre, elle suit l’enseignement de Gilbert Amy, Dominique My, Claire Levacher et Pascal Verrot au CNSM, ainsi que Dominique Rouits à l’Ecole Normale de musique de Paris et Jean-Sébastien Béreau au Conservatoire National de Région de Lille. Son goût pour la musique ancienne l’amène à suivre les formations du Centre de Musique Médiévale et de l’Ecole du Chœur Grégorien de Paris. En 2007, elle intègre Discantus, ensemble vocal féminin dirigé par Brigitte Lesne, spécialisé dans l’interprétation du répertoire médiéval. Titulaire du Diplôme d’Etat de direction d’ensembles vocaux, elle est amené en 2004-2005 à diriger la maîtrise de l’Opéra de Lyon. Depuis Septembre 2008, elle est la chef adjointe du chœur de l’Armée française au grade de Capitaine.

Elle est actuellement chef du chœur d’enfants de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris.

Détails

Date :
28 mars
Heure :
20h30 - 21h30
Catégorie d'Événement:

Venir